Partagez | 
 

 [MISSION#1] The cursed exhibition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
ALIAS : Hunty ? Huny ? Titi ? terter ? Non en fait Hunter ça ne se surnomme visiblement pas !
ÂGE : 25 ans
OCCUPATION : MCPD

THÈME : Soldier - Fleurie
Step by step, heart to heart, left right left We all fall down like toy soldiers

AVATAR : Alexander Ludwig
CREDIT : © BALACLAVA
MESSAGES : 250
POINTS : 337
DATE D'INSCRIPTION : 28/11/2016


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   10.04.17 22:29


The cursed exhibition

Mission #1









La main de l’inconnu se ferma avec force sur le poignet d’Hunter qui reporta son attention sur le blessé. Ses yeux, pleins d’une certaine rage dont il ne connaissait pas l’origine, appelaient également à l’aide et se posant sur ceux du blondinet. Mais que pouvait-il faire ? L’officier n’avait aucune connaissance du milieu médical et il ne savait pas vraiment où il aurait pu trainer le lourd corps de celui qui s’éveillait. Alors il se plaça derrière l’homme, soulevant doucement sa tête pour lui offrir un peu de confort.

Dans cette position, accroupi sur ses jambes, il avait également vu sur l’encadrement de la salle où étaient allés Jace et la rousse. Quelques brides de conversation lui parvinrent bien qu’il ne put réellement comprendre la totalité de la conversation. La musique, elle, cependant, ne s’arrêta pas. La voix de Mila le ramena à la réalité.
« Ce con comme tu dis si bien, est déjà gentil de s’occuper de tes fesses. On ne peut pas en dire autant de ton pote et de ta nana. »
Les prunelles du blond se posèrent alors sur son amie. Un sourcil s’arqua ne comprenant pas s’il avait raté quelque chose ou… Soudain il se rappela que Mila avait la capacité de lire les pensées d’autrui. Un rictus un peu dérangé prit ses lèvres et il détourna la tête, essayant de penser à autre chose et surtout pas à quelque chose qu’elle puisse lire.
« L’idée ne m’enchante pas plus que ça, mais on devrait les rejoindre Hunter.
-On … Je ne peux pas le laisser seul. »

Une ombre de tristesse emplit la voix de l’officier, assombrissant ses prunelles. Il inspira longuement et les événements d’il y a quelques mois revinrent en sa mémoire sans qu’il ne le veuille, le faisant frissonner, lui rappelant que de nombreux humains innocents avaient soufferts de la magie. Pas un de plus s’il vous plait.
A nouveau Mila le ramena à la réalité. Elle venait de lui demander s’ils y allaient. Elle regardait vers la salle où se trouvaient Jace et la Rousse mais Hunter n’était décidément pas d’humeur à laisser un nouvel humain se faire trucider.
« Allez mon gars ! »
Il se dressa alors sur ses jambes et souleva le corps glacé de l’inconnu. Ce dernier titubait sur ses jambes mais il réussit à se tenir debout et appuyé contre Hunter, le trio avançait doucement pour rejoindre le duo. Ils étaient désormais à nouveau réunis. Cinq. Seulement cinq contre « je ne sais quoi ».


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du jeu
MESSAGES : 193
POINTS : 140
DATE D'INSCRIPTION : 13/10/2016


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   11.04.17 14:03

The Cursed Exhibition.


La musique continue son oeuvre, longue, dérangeante, et plus les notes s’enchaînent, plus elles vibrent au plus profond de vous.
Mila, Hunter et Braen rejoignent finalement Jemma et Jace. La musique vient de cette salle, vous pouvez l'entendre clairement maintenant.

Vous vous regroupez au centre de la salle pour vous réunir, ou pour partager des idées, peu importe. La chose importante c'est le froid qui vous envahit, subitement avant que des dizaines de masses bleutées et translucides apparaissent.

Des dizaines de femmes et d'hommes, en habits d'époque. A la périphérie de la salle, ils ne font que rester là, à observer, sans un mot ni un geste. Mais au centre ils dansent. Ils dansent au rythme de la musique. Une danse lente, presque passionnée. Une passion dérangeante. Leurs mouvements brassent un air gelé et le son qu'ils produisent est indicible.

La lumière qu'ils émettent éclaire la salle toute entière d'une lueur lugubre et chaque ombre se fait plus menaçante, plus mouvante. Un frisson parcours votre échine: Quel enfer est-ce là?

Dans l'encadrement du passage menant à la salle, une silhouette s'est dessinée. Un nouvel observateur. Un nouveau visiteur nocturne, son arme à la main.


On vous a pas prévenu? C'est dance party ce soir!

Les.. fantômes? Ils ne font pas attention à vous. Cela dit si vous les touchez, même chose que pour les robes, vous tombez en mode glaçon. Alors soyez prudent, parce qu'ils dansent, sans vous remarquer, ils pourraient vous foncer dessus. Ou plutôt à travers.
La musique continue, elle vous semble même un peu plus claire qu'auparavant. Et le vigile est toujours dans les vapes.

Le nouveau joyeux luron de cette mission, c'est Jay. Soyez gentil avec lui! J'ai de fait modifié l'ordre de passage et retiré Raphaelle.

Ordre de passage (nom pour les absents, sautez leurs tours):
Jemma, Braen, Mila, Jace, Hunter, Jay, MJ

Post MJ tous les dimanches soir, que tout le monde ait posté ou non. Si vous pensez ne pas pouvoir poster, prévenez-nous dans le flood.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE : 23 ans.
OCCUPATION : Etudiante en arts, et 100% fouineuse.

AFFINITÉ : Air.
POUVOIRS : Télékinésie ; simplicité absolue, capacité à déplacer les objets, repousser des projectiles, agir sur ce qui l'entoure par la seule force de sa volonté.



COULEUR RP : 815D8E
AVATAR : Katherine McNamara.
CREDIT : avatar by .sassenach.
MESSAGES : 35
POINTS : 212
DATE D'INSCRIPTION : 26/01/2017


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   12.04.17 16:27

The Cursed Exhibition.
Mission #1.

E
lle avait raté sa soirée. Oui et non, en fin de compte. Braen était un idiot, un espèce de clodo un peu crasseux mais elle prenait un malin plaisir à s’engueuler avec, peut-être qu’elle l’aimait bien, ou qu’elle le laissait affectueusement, allez savoir. Toujours est-il qu’elle a esquissé un sourire en coin à la remarque de Jace. « C’aurait été dommage de devoir remplacer mon jouet préféré. » a-t-elle affirmé, dans un murmure à la seule attention du sorcier. Quoi ? C’est pas sympa, okay, mais c’est d’une honnêteté criarde : Braen est une distraction sans égale.

La musique ne cesse pas son effet, arrachant d’incontrôlables frissons, et si le groupe se place au centre de la salle, Jemma ne peut s’empêcher de songer que tous réunis ainsi, ils se mettent peut-être plus en danger encore. La magie n’avait jamais été une grande passion pour elle qui le vivait comme un détail de son existence, sa présence entre ces murs n’était rien de plus que le symptôme d’une curiosité crasse et d’un besoin compulsif d’emmerder Braen. Aurait-elle évité d’entrer, si elle avait su ? Non. Elle aurait seulement préféré que certains s’en sortent entiers, par une logique égoïste, peu désireuse d’être associée aux genres de sorciers à faire des victimes. Et là ? Là ils n’étaient pas sûrs de se relever. La sensation de froid est mordante, l’angoisse palpable.

Les masses bleutées s’imposent, arrachant un mouvement de recul à la rousse, plus surprise qu’effrayée. Qu’est-ce que.. ? Les vêtements d’époque, les danses lentes, à la limite d’une passion à laquelle elle préfère ne pas réfléchir, ne pas trop penser, et l’ambiance générale la forcent à rester immobiles, craignant d’attirer une quelconque attention. Ils ne semblent pas vraiment les voir, comme des fragments d’un passé sans réel impact sur le présent qui se joue et, malgré ça, rien ne prouve que les frôler n’est pas risqué, que l’atmosphère glaciale n’est pas la source des phénomènes pour le moins étranges. « Si Braen est debout, pourquoi le vigile n’est pas là .. ? » La question tombe. Et l’angoisse grimpe crescendo. Son regard se promenant sur la pièce, elle a remarqué la silhouette dans l'encadrement, vers le passage menant à la salle. La sensation dérangeante, la curiosité avide et la surprise se sont changées en une peur lui nouant l’estomac. Elle a même oublié de respirer, un instant, absorbée dans une contemplation stupide - pourquoi s’accrocher à observer la source de l’inquiétude, après tout, alors qu’ils sont cinq ? Elle a perçu la vague lui échapper, brièvement, la télékinésie réagissant à ces émotions contradictoires, comme une force cherchant à repousser ce qui se trouvait trop près à son goût. « Quelqu’un a une idée de ce qu’il y’avait ici, avant .. ? » Des fois que ça explique la scène se jouant autour d’eux. Non, elle ne s’excuse pas du fait que sa télékinésie se soit légèrement rebellée, elle ne s’excuse pas d’avoir sans doute bousculé les plus proches d’elle pour la simple et bonne raison qu’elle ne connait pas leur nature. Mieux vaut qu’ils tirent leurs propres conclusions plutôt qu’elle se dévoile volontairement un peu trop tôt.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Dans la rue, c'est Maul. Mais en général on l'appelle pas.
ÂGE : 22 ans
OCCUPATION : Étudiant en psychologie au passif délinquant.

AFFINITÉ : Eau
POUVOIRS : Marque de la Wyverne — En fonction de la quantité d'adrénaline sécrétée par son organisme, il peut se transformer partiellement ou complètement en wyverne. Plus il y en a, plus la transformation sera poussée. Cette dernière est très douloureuse pour le sorcier. Dès le premier stade, il se montre plus agile et deux de ses sens s'affûtent (vue et odorat). Pour le second et final, son cuir écailleux lui fait bénéficier d'une résistance accrue et peut voler jusqu'à 600m d'altitude grand maximum. Mais pour ça, il faudrait déjà qu'il puisse maintenir sa forme de wyverne suffisamment longtemps, ce qui n'est pas réellement possible au vu de son traitement bêta-bloquant et régulateur d'adrénaline…

THÈME : Eluveitie, Primordial Breath ⍦ Fever Ray, If I Had A Heart ⍦ Trapped Under Ice, Pleased to Meet You ⍦ Kasabian, Underdog


COULEUR RP : #7F66AA
AVATAR : Matthew Bell
CREDIT : neige (av) + eluveitie (lyrics) + tumblr
MESSAGES : 258
POINTS : 931
DATE D'INSCRIPTION : 31/12/2016


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   12.04.17 18:53

the cursed exhibition
Mission #1

La nana de tout à l’heure revint vers eux, se mouillant héroïquement en dévoilant l’une de ses cartes maîtresses. Télépathe, hein ? Décidément les surprises s’enchaînaient ce soir. Ses mots lui firent froncer le nez, un léger rictus zébrant son visage. L’autre « pote » en question, c’était l’histoire de la télékinésiste et il s’en tapait. Mais qu’il soit d’emblée casé avec Jemma… c’était, disons, plutôt mal venu. Un cadeau empoisonné pour la rouquine. Et l’idée qu’elle puisse être vexée le fit sourire aussitôt. Mais c’est qu’elle en a ailleurs que dans le bonnet, la vieille… La pensée était dirigée, cela va de soi. Mais ce qui le laissa sur le cul plus que le reste fut cette histoire d’esprits à laquelle elle ne croyait pas. Il ne peut retenir un ricanement, prompt et moqueur. « Et ça se dit sorcière… » L’homme qui semblait vouloir lui prodiguer son aide fit barrage à la volonté de sa prétendue amie et l’aida à se relever. Pendant ce temps écoulé, il avait déjà reprit quelques couleurs, signe que sa température corporelle croissait.

Le dénommé Hunter le hissa, l’encourageant. Le serpent lui glissa un « merci, » qui n’avait naturellement rien de sincère, mais qui était déguisé pour l’être. À son énonce, il avait orienté son regard vers Mila.
Après quelques pas titubants, il finit par réussir à reprendre l’équilibre ; s’appuyant le moins possible – et ce progressivement – sur cette béquille humaine. Humaine… une concession qui le hérissait. Mais quitte à se servir de quelqu’un, il aurait encore moins de scrupules à le faire s’il s’agissait d’un sac à viande tel que lui. C’est qui, c’est ton mec ? qu’il lance sur son plan interne. Évidemment, il ne s’arrête pas là, polluant l’espace télépathique de la trentenaire pendant qu’ils remontaient jusqu’au duo. D’abord en alignant des insultes à tout va, puis quelques cris qu’il forçait. Ou même une phrase telle que… Pour ne pas y croire tu dois vraiment être paumée. Une vraie sorcière en carton. C’est papa qui était humain ? Ou maman, peut-être ?

Ils s’engouffrent dans la salle et la mélodie résonne plus que jamais. Ouais, vraiment des goûts de merde.
Pourtant, malgré la distance qu’il met, le froid qui revient à l’assaut le menace d’un frisson qui ne vient pas. (C’est la chaleur que l’enfant de l’Eau ne supporte pas.) A en voir le tableau, il aurait carrément préféré un fond sonore sous Misfits. Les danseurs spectraux sont bien les seuls à s’enivrer de cette musique qui commence à agacer le gallois. (Ayant reprit du poil de la bête, il ôte son bras du blond et lâche un long soupir nasal.) Ils sont tous réunis et il pense que ce n’est pas une initiative particulièrement judicieuse. Tous dans la salle où, visiblement, le plus gros des manifestations battent leur plein. Encore proche de Mila et de Hunter, il glisse à la brune, à voix basse. « Et ça c’est quoi à ton avis ? Le nouveau salon de réalité augmentée ? » Sans déconner, si c’était le cas, ce serait géant non ?

Aux derniers mots de la rousse, (parce que de toute évidence il n’avait rien à dire vis à vis du vigile), il fronce un peu les sourcils et murmure, ne quittant pas des yeux les apparitions qui se donnaient en spectacle. « C’est pas toi la fouille merde ? » Traduction, n’aurait-elle pas été la mieux placée pour avoir ce genre d’informations ? Visiblement pas. Toujours est-il que jouer à Sherlock Holmes ne l’enchantait pas. Se taper Belphégor c’est l’mauvais plan. Simple constatation qui n’était dédié à personne ici. S’il devait crever ici, ainsi soit-il. Et les autres aussi tant qu’à faire.
Son œil se balade machinalement, jusque dans un coin où il croit déceler une silhouette humanoïde – Braen plisse un peu les yeux, pas bien convaincu. Pendant cet effort, il peut – enfin – exprimer une information certainement importante pour l’ensemble du groupe.

« On dirait qu’ils sont enveloppés d’la même aura que les draps de madame. » Il penche un peu la tête, tentant de clarifier sa vue, sans succès. Les détails ne venaient pas mais il avait désormais l’impression qu’ils étaient observés. « C’est en touchant ces merdes que j’suis tombé dans les vapes. » Et il était temps qu’il le chie. Du reste, il n’allait pas les mettre en garde plus que ça. S’ils étaient assez cons pour réitérer l’expérience ou essayer d’approcher ce lot de fantômes bleuâtres… c’était leur problème.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Petite Rose
ÂGE : 31 pétales.
OCCUPATION : Excellente Wedding Planner spécialisée dans le Vintage Bohème et le Shabby Chic.

AFFINITÉ : Air
POUVOIRS : _Télépathie (La perception extra-sensorielle)
Mila est une télépathe. Son don est, pour le moment, uniquement un outil de communication. Elle peut lire les pensées d’autrui (et les fouiller) à distance, sans grande difficulté et également leur transmettre les siennes grâce à l’œil de l’Esprit (souvent traduis par un regard plus appuyé).

_Choc mental
Il s’agit d’une douleur térébrante infligée par la télépathe directement à l’esprit de l’Autre(s). Cela peut se traduire par un simple étourdissement, d’une migraine insupportable ou finir en véritable torture, paralysant la personne qui, pliant sous le supplice, peut perdre connaissance si Mila ne lâche pas sa victime. Elle n’a pas besoin de contact physique pour soumettre le choc mental. En revanche, les effets pernicieux de l’utilisation de ce pouvoir restent conséquent car la télépathe peut se voir très affaiblie (saignement de nez, vertige) jusqu’à perdre connaissance en cas extrême.


THÈME : Paint It Black, Ciara.Familiar, Agnes Obel. Sweet Dreams, Emily Browning. Burning Heart, Svrcina. Innamoramento, MF. Dopamine, Comets We Fall.


COULEUR RP : Plum (Mila) #ffcc33 (Neva)
AVATAR : Nina Dobrev
CREDIT : Neige (avatar) Sian (Signature) Pinterest. Tumblr. Code fiche JOY. Never Utopia. Libella
MESSAGES : 327
POINTS : 585
DATE D'INSCRIPTION : 12/12/2016


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   13.04.17 14:03

The cursed exhibition
Mission #1


Mais c’est qu’elle en a ailleurs que dans le bonnet, la vieille…
Des pensée qui contaminèrent son esprit. Elle le fusilla du regard mais préféra ne pas renchérir. Il n'en valait pas la peine. La stupidité était liée à son jeune âge... mais qu'il ne la fasse pas trop chier. Mila pouvait être se montrer moins conciliante s'il dépassait les bornes. Elle avait cerné le personnage. Ce n'était pas vraiment compliqué. Elle se contenta de lui offrir son sourire commercial avant de ramener ces billes sombres sur son ami. Ignorant son petit pique qu'il rajouta. Que cela plaise ou non, chacun ces opinions. Elle n'allait sûrement pas argumenter pour ces beaux yeux. Seule sa jolie mâchoire contractée trahissait son agacement. Ne lui répond pas...
Il remercia Hunter. De quoi la surprendre. Elle lui lança un regard suspicieux en coin avant de faire un pas en avant, bien décidée à rejoindre les deux autres dans la salle. Mila était déjà sur autre chose, à savoir cette fichue musique qui s'entêtait à résonner dans la galerie jusqu'à être polluée de nouveau par la pensée de Braen, chevauchant les siennes volontairement. Il se foutait de sa gueule ? La belle échappa un soupir, étouffant une exaspération certaine pour le gamin. Ça ne te regarde pas. Et arrête de penser quand je suis à côté de toi... Elle ne voulait pas ressortir d'ici avec des neurones en saturation. Il ne manquait pas de culot pour lui demander une chose pareille. Son regard vogua jusqu'à Hunter. Le blondinet... son mec... ? Un sourire étira joliment sa bouche, plus amusée qu'autre chose. Le couple improbable aux caractères aussi bornées l'un comme l'autre... C'était déjà voué à l'échec. Elle engloutissait un rire derrière son poing et détourna son regard sur cette fichue salle ! Ils remontaient vers le duo lorsqu'il recommença de plus belle à s'incruster là il n'était pas invité : son Esprit. Putain ! Tu ne devrais pas insulter les sorciers que tu ne connais pas. Tu ne sais pas de quoi tu parles, ni à qui tu as à faire. Alors ferme ta bouche et fais la carpe ! Tu dois savoir le faire ! Putain, comment fais ta nana pour te supporter... tu m'étonnes qu'elle t'a laissé comme une merde sur le sol... Mordante, Mila ne le regardait pas pour autant. Pas besoin de montrer un quelconque intérêt pour ce gosse. Elle avait autre chose à foutre que d'essuyer son sarcasme. Elle préféra se rapprocher d'Hunter.

La grande salle. Ce froid piquant. La musique battait son plein. Enivrante. Mila s'arrêtera net. Le duo non loin d'eux. Son regard s'arrondissait sous le spectacle... Des spectres dansants sur le tempo languissant... Dérangeant... Sa bouche formait un joli 'A' muet alors que ces prunelles Hazel parcouraient les silhouettes d'ectoplasmes... La réalité venait de la gifler. Elle crut suffoquer... Quelque chose lui tordait l'estomac... Et ce n'était pas de la peur contrairement à ce qu'elle aurait pu croire. Mais bien de la culpabilité. L'Evidence dansait sous ces yeux figés dans une stupéfaction sans nom. Son corps tremblait par ce froid. Elle resserra ces bras contre sa poitrine. Il avait raison... Depuis le début. Depuis toutes ces années... Oh Abel... je suis tellement désolée... Qu'elle pensa si fort dans l'espoir de le percuter, peu importe où il se trouvait. Elle ne pût dire quoique ce soit tant la surprise fut de taille... Fut subite. La voix de Braen la happa dans l'instant T . Elle cligna des yeux et baissa un instant le menton sans quitter les fantômes faire leur danse. « … C'est... Oh la ferme ! »

Mila avança d'un pas vers le duo et pivota sur-même pour se retrouver de nouveau vers les autres. Le nez en l'air. La musique... Elle sentit un frisson lui parcourir l'échine. Ses bras se serrèrent d'avantage contre sa poitrine. Son pull n'était plus assez chaud pour supporter la baisse de température. Limite si de la buée ne sortait pas de sa bouche. Elle lança un regard dubitatif à Hunter. Il savait peut-être quelque chose... S'il était ici... « Si tu as des informations à faire partager, c'est maintenant... » Pour sa part, elle ne comprenait pas le phénomène, pour l'avoir si longtemps réfuter. La rouquine ouvrit la bouche, de quoi attirer le regard de Mila. Braen en rajouta une couche... Elle leva les yeux au plafond avant de les rouler vers Hunter. Le seul à ces yeux qui serait capable de les éclairer. De son côté, elle resta muette. Elle ne savait pas et honnêtement, elle se sentait dépasser. Elle se rapprocha de plus belle du blondinet. Plus vraiment sereine... Botter le cul à quelqu'un fait d'os, de chair et dotée d'une cervelle était une chose facile pour la télépathe... Mais des spectres... Cela dépassait ces compétences. Elle tira le coude d'Hunter. « J'aime pas ça. » Qu'elle lui confia en laissant voguer son regard jusqu'à bloquer sur une silhouette inconnue... Ce n'était pas le vigile... Elle en plissa le front mais garda bien tout commentaire. Elle resserra simplement ces doigts sur le coude du blondinet. La voix du chieur brisa le silence, apportant une information capitale. Elle tourna la tête vers lui, la voix sifflante. « T'aurais pas pu le dire plus tôt ! » Putain... Les fantômes dansaient sans se préoccuper d'eux. Dans leur Monde. Le tout en se fichant bien de chevaucher le leur. Ce qui ne rassura pas la brunette qui commençait à regretter amèrement d'être venue pour satisfaire sa curiosité...



La sérénité, je ne l'ai pas atteinte. J'ai encore trop de chaînons manquants et je crains que le doute soit mon éternel compagnon de route.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE : J'ai 27 ans, pile poil entre la vieillesse et la jeunesse.
OCCUPATION : Officiellement directeur d'une agence immobilière. Officieusement... je trafique de l'information.

AFFINITÉ : Je me galvanise dans la Lumière et je garde tout allumé la nuit, on sait jamais.
POUVOIRS : On ne peut pas me mentir. Ça tinte dans mon crâne lorsque quelqu'un dit un mensonge et je peux, à volonté, forcer la vérité à sortir. Une vérité pleine et entière, sans détour ni non-dit.

En outre j'ai développé une capacité extraordinaire à mentir et jouer la comédie. Et ça, c'est amusant.



COULEUR RP : #BEA747
AVATAR : Chris Wood
CREDIT : Ectra
MESSAGES : 24
POINTS : 199
DATE D'INSCRIPTION : 21/01/2017


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   15.04.17 0:17

The cursed exhibition.
Mission #1


Lorsque la température baissait encore, lorsque la buée s'extirpait de ma bouche, je levais les yeux. Les autres nous avaient enfin rejoins, la musique n'avait jamais été aussi claire et c'est ma vision que je cru se brouiller lorsque ces dizaines de silhouettes translucides apparurent.

J'avais sursauté, légitimement. Et la vague télékinétique m'avait frappé. Enfin frappé c'était vite dis, mais j'avais été forcé d'orchestrer quelques acrobaties pour ne pas entrer en contact avec ces... choses. - Hey! - Je ne voulais pas me retrouver comme le vigile, toujours au sol comme Jemma le rappelait si bien.

Je n'étais pas sûr de quoi faire. - « C’est en touchant ces merdes que j’suis tombé dans les vapes. » - Ok, ne pas toucher les fantômes, noté. - Je les observais, reculant d'un pas pour ne pas en toucher un, et réalisais. - C'est pas en restant en plein milieu qu'on va les éviter.

Je levais mon regard vers l'autre salle, vers l'encadrement et la silhouette. Je ne pouvais la définir mais je la voyais. Pourtant le sens des priorités prévalait, de quoi me faire me taire. D'abord les fantômes, ensuite le mec bizarre. - Ils peuvent pas danser ailleurs ces foutus fantômes? - Trouver une faille, trouver une sortie, choper le butin et se barrer. Et pas finir congeler. Surtout pas finir congeler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Danzei
ÂGE : 22
OCCUPATION : Agent du MCPD

AVATAR : Tom Hardy
CREDIT : Danzei
MESSAGES : 15
POINTS : 163
DATE D'INSCRIPTION : 01/04/2017


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   18.04.17 1:41

The cursed exhibition
Mission #1


Jay avançait à travers l’exposition d’un pas pressé en direction de la musique étrange et douloureuse qui ne semblait pas du tout à sa place dans ce musée. Plus il s’approchait de ce qui semblait en être l’origine, plus température semblait descendre. C’était assez pour lui donner la chair de poule. Finalement, l’agent entendit des voix s’élever d’une des salles. Il s’agissait sans doute de Hunter et de son partenaire pour la mission. Cependant, en s’approchant, le trentenaire remarqua qu’il y avait bien plus de voix qu’il y aurait dû en avoir. Il pouvait en compter au moins quatre, sinon plus. Pourtant, personne d’autre n’aurait dû se trouver ici, autre que le vigile. Qui était les intrus?

Mieux valait prendre ses précautions. Jay se saisit de son arme rapidement et s’approcha aussi silencieusement de l’embrasure de la porte qu’il le pouvait, remarquant des lueurs bleutées en ressortir. L’agent du MCPD remercia la musique ambiante qui lui facilita la tâche. Jetant un regard avant de se mettre à découvert, il aperçut un spectre. Du moins, c’est ce qu’il aurait pensé si l’agence ne lui avait pas donné ce rapport avant de partir pour le musée. En le recevant, l’agent se souvenait d’avoir été furieux que celui soit arrivé si tard. Il savait que chaque information manquante pouvait s’avérer fatale pour un agent sur le terrain et cette négligence mettait en danger Hunter ainsi que son partenaire. Si quoique ce soit lui arrivait en l’absence de Jed, Jay savait que ce dernier ne lui pardonnerait jamais. N’ayant pas réussi à le rejoindre sur son cellulaire, il s’était empressé de se rendre sur les lieux pour lui transmettre l’information.

Finalement, Jay se plaça dans l’embrasure de la porte, l’arme en direction des silhouettes au centre de la pièce. Six personnes! Toutes entourées par ces "spectres" dansant. La lumière que dégageait les danseurs lui permit de distinguer quelques-uns des visages. Parmi eux, il reconnut celui de Hunter ainsi que celui de… Mila? Qu’est-ce qu’elle faisait là?

Il se ressaisit. Il n’avait pas le temps de se poser ce genre de question. À l’expression sur leur visage et le peu de paroles qu’il pouvait saisir à cette distance et à travers cette musique, Jay comprit qu’ils craignaient de rentrer en contact avec les figures spectrales. Mieux valait donc ne pas y toucher. Il rangea son arme à sa ceinture et observa les danseurs. Ceux-ci semblaient suivre le rythme lent de la musique, ne se déplaçant pas aussi rapidement qu’il ne l’aurait pensé. En se concentrant, il remarqua qu’entre deux couples de danseurs se trouvait un interstice à travers lequel il pensait bien pouvoir se faufiler pour rejoindre les personnes au milieu de la pièce. Lorsque le moment fut venu, il piqua un sprint et rejoignit le centre de la pièce. Sans attendre, je m’adressai à Hunter.

« Bien content de ne pas être arrivé trop tard. Un rapport du MCPD est arrivé après que tu sois parti. La source de ce qui se passe ici est un artefact. Nous n’avons pas pu identifier de quoi il s’agissait spécifiquement, mais je peux te garantir ceci. Tous ces "spectres" autour de nous ne sont que des créations de l’artefact. Si nous trouvons quel objet dans ce musée en est la cause, nous devrions être capable de tout remettre dans l'ordre. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du jeu
MESSAGES : 193
POINTS : 140
DATE D'INSCRIPTION : 13/10/2016


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   23.04.17 16:25

The Cursed Exhibition.


La musique se fait plus intense, elle pénètre vos cœurs et gèles vos entrailles. Chaque fois que l'un des apparitions vous approchent, vous sentez tout votre corps se raidir et... ils se rapprochent de plus en plus.

Chaque pas de cette danse spectrale les amène encore plus prêt de vous et vous devrez sortir de ce piège si vous ne voulez pas finir comme le vigile. Vigile qui est toujours allongé au sol, immobile.

L'arrivée de Jay semble avoir précipité les choses et au loin vous pouvez apercevoir les robes et vêtements se soulever à nouveau. Une brise légère revient faire frissonner vos peaux, un courant d'air glacial venu de nulle part.


Tout semble s'accélérer, le vent et le froid reviennent, les spectres se rapprochent. Vous sentez, tous, que ça sent mauvais tout ça.

Il serait peut être temps de se sortir du pétrin, non?

Ordre de passage (nom pour les absents, sautez leurs tours):
Jemma, Braen, Mila, Jace, Jay, Hunter, MJ

Post MJ tous les dimanches soir, que tout le monde ait posté ou non. Si vous pensez ne pas pouvoir poster, prévenez-nous dans le flood.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE : 23 ans.
OCCUPATION : Etudiante en arts, et 100% fouineuse.

AFFINITÉ : Air.
POUVOIRS : Télékinésie ; simplicité absolue, capacité à déplacer les objets, repousser des projectiles, agir sur ce qui l'entoure par la seule force de sa volonté.



COULEUR RP : 815D8E
AVATAR : Katherine McNamara.
CREDIT : avatar by .sassenach.
MESSAGES : 35
POINTS : 212
DATE D'INSCRIPTION : 26/01/2017


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   25.04.17 1:45

The Cursed Exhibition.
Mission #1.

L
e SDF il en ratait vraiment jamais une. Il s’est pris un regard incendiaire de Jemma, à sa charmante question. Elle allait lui en donner, de la fouille-merde, à celui la. Si elle avait pu le coller à un mur et lui faire passer l’envie de râler.. trêve de pensées malsaines. « C’est en touchant ces merdes que j’suis tombé dans les vapes. » Elle fronce les sourcils. « T'aurais pas pu le dire plus tôt ! » « Elle marque un point. » La brune avait raison de souligner à quel point l’information aurait pu être précieuse, surtout maintenant qu’ils se retrouvaient à tenter d’esquiver les danses hasardeuses de ces drôles de spectres. « Ils peuvent pas danser ailleurs ces foutus fantômes? » Visiblement pas. Et puis si ils pouvaient tous la fermer qu’elle parvienne à réfléchir, ça arrangerait beaucoup Jemma. « Bien content de ne pas être arrivé trop tard. Un rapport du MCPD est arrivé après que tu sois parti. » Sans déconner. Y’avait pas assez de tout ce bordel pour qu’un autre joyeux agent ne vienne s’en mêler. C’était quoi, la dernière boîte clandestine en vue ? « Si nous trouvons quel objet dans ce musée en est la cause, nous devrions être capable de tout remettre dans l'ordre. » Elle s’est éloignée Jemma, tranquillement, pendant le discours de l’homme, tentant d’éviter au mieux les contacts des spectres, l’air glacial commençant à être bien trop mordant à son goût. Si son égoïsme lui soufflait avec insistance de se casser de là sans demander son reste, elle s’est placée vers l’endroit par lequel ils étaient entrés. Là. Un Artefact, donc. Intéressant.

Elle y voyait assez pour ce qu’elle avait à faire. Il suffisait simplement qu’elle ne meure pas de froid, parce que ça piquait sérieusement. « J’voudrais pas vous déranger, hein, mais si quelqu’un pouvait avoir l’amabilité de jeter un petit quelque chose pour détecter le problème, on se porterait mieux ! » Elle a fait en sorte de parler fort, histoire qu’on l’entende, et quand bien même certains seraient perdus dans une discussion passionnante, elle ne leur a laissé que peu de répit. C’est Jace qu’elle a attrapé en premier - grâce à la télékinésie - il allait finir par penser qu’elle lui en voulait, d’autant qu’elle ne s’excusait même pas. Puis les autres, chacun avec un léger décalage, incapable de tout faire en simultané. Elle les a écarté du centre, sans leur laisser trop le choix, sans leur en laisser du tout en fait, les ramenant vers elle. « Braen si tu résistes, j’te lâche, fais gaffe ! » Et rien n’assurait qu’en lâchant, le compagnon de paris stupides ne finirait pas étalé sur un spectre. « On va pas y passer la nuit hein. » Comment ça, elle a la critique facile ? Elle en a marre des débats sans fin, c’est pas son truc. Un peu d’action, ça fait pas de mal et ça réchauffe. Ok, y’a d’autres manières de se réchauffer mais avec ce club là, elle y tient pas.
© Starseed

EDIT MJ


A la suite de l'action de Jemma et du jet de dé ici, Jace et Hunter entrent en contact avec les spectres durant leur petit vol télékinétique.

Vu que ça se passe vite, ils ne tombent pas dans le coma mais ils sont frigorifiés et étourdis par le contact.
L'effet ne dure que pour ce tour et outre une difficulté à marcher seul, ça n'entrave rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Dans la rue, c'est Maul. Mais en général on l'appelle pas.
ÂGE : 22 ans
OCCUPATION : Étudiant en psychologie au passif délinquant.

AFFINITÉ : Eau
POUVOIRS : Marque de la Wyverne — En fonction de la quantité d'adrénaline sécrétée par son organisme, il peut se transformer partiellement ou complètement en wyverne. Plus il y en a, plus la transformation sera poussée. Cette dernière est très douloureuse pour le sorcier. Dès le premier stade, il se montre plus agile et deux de ses sens s'affûtent (vue et odorat). Pour le second et final, son cuir écailleux lui fait bénéficier d'une résistance accrue et peut voler jusqu'à 600m d'altitude grand maximum. Mais pour ça, il faudrait déjà qu'il puisse maintenir sa forme de wyverne suffisamment longtemps, ce qui n'est pas réellement possible au vu de son traitement bêta-bloquant et régulateur d'adrénaline…

THÈME : Eluveitie, Primordial Breath ⍦ Fever Ray, If I Had A Heart ⍦ Trapped Under Ice, Pleased to Meet You ⍦ Kasabian, Underdog


COULEUR RP : #7F66AA
AVATAR : Matthew Bell
CREDIT : neige (av) + eluveitie (lyrics) + tumblr
MESSAGES : 258
POINTS : 931
DATE D'INSCRIPTION : 31/12/2016


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   25.04.17 13:23

the cursed exhibition
Mission #1

Wow. Il se serait attendu à mieux, question expression de sentiment de gratitude. Remarquez, il n’était pas mieux loti qu’elles. Le dénommé Jace balance quelque chose qui semble tout de même faire écho dans l’esprit de Braen… il avait raison, c’était pas une bonne idée. D’ailleurs, pourquoi ils dansaient pas autre part ? Est-ce que l’obscurité - ou la nuit - était un terrain propice (ou privilégié ?) à tout ce cirque ? Ces questions lui traversent l’esprit, se matérialisant en pensées claires. Mais là déboule la silhouette qu’il avait cru discerner un peu plus tôt, lui valant un mouvement de recul distinct après qu’il ait prit la parole, méfiant. Donc blondinet numéro 1 est du MCPD et… en voilà un autre. La soirée change complètement de visage. Pas particulièrement jouasse d’être ainsi entouré. Néanmoins il leur cède une information capitale : la présence d’un artéfact qui serait responsable de ces manifestations.
Encore une mauvaise blague d’un vieux sorcier aigri. Mais la mention d’un artéfact magique ne le laissa pas indifférent pour autant.

Le froid est décidément bien plus intense, mordant ses chairs qui pourtant étaient couvertes d’une veste épaisse. Une brise qui le fait frissonner malgré lui, l’agaçant aussi au passage. « Deux flics dans le lot et ‘sont même pas foutus de trouver une vraie piste à c’merdier, » grommela t-il alors qu’il reculait à nouveau d’un pas.  Est-ce qu’il avait tord ? Qui était du cru à votre avis, eux ou ce binôme armé qui prenait en chasse un artéfact qui ambiançait le musée de manière douteuse une fois la nuit tombée ?
Toujours est-il que Jemma semblait avoir un plan. Jemma qui était déjà rendue à l’entrée. Motiver les troupes d’une part. Jeter quoi ? Un sort ? Pas le temps, et sa concentration ne tiendrait pas longtemps au vu de son état d’agacement. Si elle voulait jeter autre chose, c’était à son initiative propre. Il avait rien à jeter à part une rouquine fouille-merde ou une vieille télépathe aigrie, et l’une d’elle était occupée à autre chose…

Une force invisible le happa, et il n’eut pas grande difficulté à faire le lien avec le pouvoir de Jemma. Pouvoir qui lui avait valu un crayon pété, pour ne parler que de ça. Sa remarque le fit soupirer. Pas la peine de jouer aux cons, il n’avait pas le temps non plus d’en faire plus… qu’ils furent tous ramenés vers la télékinésiste dans une impulsion.
Manque de chance, le bellâtre et le blondinet furent touchés par des spectres. Sonnés, son regard à lui fit un va et vient entre les différents protagonistes. (Il a reprit un meilleur équilibre après le mouvement forcé.) Qu’ils se démerdent avec eux, c’était leur pote et il n’était pas flic. Et encore moins samaritain, même dans un tel moment. Ingrat ! Un soupir. « Y passer la nuit, c’était pas ça l’plan ? » renvoie t-il à mi-voix avant d’ajouter, sur une toute autre lancée. « Putain, et les draps s’y remettent aussi… », la buée franchissant la barrière de ses lèvres froides. Bouger. Bouger en évitant toutes ces merdes. « Sérieux, personne n’a une torche ? » chose qu’il n’avait pas sur lui, même en gadget sur son téléphone. Il commence à être nerveux, vraiment nerveux, tout ça l’énerve. « J’vais réveiller ce déchet qui sert de vigile. » Peut-être servirait-il à quelque chose ? Ne serait-ce que pour avoir les accès, voire qu’il puisse rallumer toutes ces zones plongées dans la pénombre. Pénombre qui ne les aidait d’aucune façon.

Il ignore si quelqu’un est venu avec lui, toujours est-il qu’il s’est avancé le plus discrètement possible jusqu’au vigile étendu sur le sol. Les robes virevoltent, il les entend sans les regarder, tente de se concentrer sur sa seule cible, qu’il commence à secouer… avant de lui en coller une en plein visage. La finesse, toujours… mais avait-on vraiment le temps pour le réveiller avec un concerto de violon en ré majeur ?

EDIT MJ


La tentative de réveil du vigile ne fonctionne pas. Vous aurez beau le secouer, le gifler, ça ne changera rien.
Il est cadavérique mais respire toujours faiblement.


“widomor-e karamos-e, emmos snis riyi emmos snis andometi”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Petite Rose
ÂGE : 31 pétales.
OCCUPATION : Excellente Wedding Planner spécialisée dans le Vintage Bohème et le Shabby Chic.

AFFINITÉ : Air
POUVOIRS : _Télépathie (La perception extra-sensorielle)
Mila est une télépathe. Son don est, pour le moment, uniquement un outil de communication. Elle peut lire les pensées d’autrui (et les fouiller) à distance, sans grande difficulté et également leur transmettre les siennes grâce à l’œil de l’Esprit (souvent traduis par un regard plus appuyé).

_Choc mental
Il s’agit d’une douleur térébrante infligée par la télépathe directement à l’esprit de l’Autre(s). Cela peut se traduire par un simple étourdissement, d’une migraine insupportable ou finir en véritable torture, paralysant la personne qui, pliant sous le supplice, peut perdre connaissance si Mila ne lâche pas sa victime. Elle n’a pas besoin de contact physique pour soumettre le choc mental. En revanche, les effets pernicieux de l’utilisation de ce pouvoir restent conséquent car la télépathe peut se voir très affaiblie (saignement de nez, vertige) jusqu’à perdre connaissance en cas extrême.


THÈME : Paint It Black, Ciara.Familiar, Agnes Obel. Sweet Dreams, Emily Browning. Burning Heart, Svrcina. Innamoramento, MF. Dopamine, Comets We Fall.


COULEUR RP : Plum (Mila) #ffcc33 (Neva)
AVATAR : Nina Dobrev
CREDIT : Neige (avatar) Sian (Signature) Pinterest. Tumblr. Code fiche JOY. Never Utopia. Libella
MESSAGES : 327
POINTS : 585
DATE D'INSCRIPTION : 12/12/2016


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   27.04.17 18:00

The cursed exhibition
Mission #1


Qu’ils dansent ici ou ailleurs, le problème reste le même… D’où sortent-ils ? Pourquoi ? A cause de quoi ou qui ? Mila ne sait pas et honnêtement, patauger dans le flou et dans la merde hein, ne lui inspire pas grand-chose si ce n’est de se barrer d’ici et en vitesse. Rien n’est bon, là, dans cette fichue pièce où l’air glacial lui ronge les os. Bordel ! Il est temps d’agir non ? Bien beau de blablater mais les solutions n’arrivent pas… Et encore bien moins avec le second agent du MCPD qui se pointe comme une fleur, l’arme au poing. La sorcière glisse son regard noisette sur lui… Et reconnait de suite Jay. Elle lève un instant les yeux en l’air. Il manquait plus que lui. Silencieuse (parce que la brunette ne sait pas quoi dire qui pourrait les aider sur le moment) elle reste attentive aux informations qu’il apporte à Hunter. Ses billes chutent sur le blondinet avant d’être happer par l’intervention du merdeux. Et pour une fois, elle ne lui donnait pas tort. Bien que la piste d’un artéfact magique n’est pas à exclure, il fallait le trouver ce bidule ! Peut-être qu’il est à l’origine de ce beau merdier. Peut-être… Dans tous les cas, ils sont bel et bien coincés en plein milieu, évitant les valses funestes pour ne pas être touchés. Un stress supplémentaire.

La rousse semble avoir une idée. Mila garde quelques doigts sur le coude d’Hunter et tourne sa bouille dans sa direction. Proche de l’entrée par laquelle ils sont arrivés. Et c’est quoi son plan ? Au moins, elle tente quelque chose… En ce qui concerne jeter un sort… Ce n’est pas Mila qu’il faut trouver. C’est une vraie catastrophe. Jay pourrait le certifier sans peine. Puis le temps leur manquait, sans parler de l’ambiance étrange qui rendrait la concentration quasi impossible… et ce n’est pas avec son pouvoir qu’elle peut faire quoi que ce soit. Elle se sentait inutile…

Et une force invisible l’attira comme un aimant en direction de la rouquine. Mila sentit ces phalanges relâcher la pression sur le coude d’Hunter jusqu’à perdre subitement prise. Elle comprit que l’intervention venait de la jeune femme. Seulement en regardant par-dessus son épaule, Hunter et Jace furent touchés par les spectres… Et merde… merde merde et remerde ! Mila ose un pas dans la direction de son ami mais les draps dansants virevoltent bien trop proche d’elle. La brunette recule de justesse. Et sa voix fait écho à celle du merdeux « Bordel ! Non on ne va pas y passer la nuit ! Faut trouver une solution et vite. » Mila perd patience aussi. Et le froid n’aide pas à rester calme. Ni le fait de voir Hunter étourdi. Elle ne sait pas quoi faire. Chercher l’artéfact ? Mais il ressemble à quoi ! Un soupire alors que Braen attire son attention avec le vigile. Et la torche n’est pas tombée dans l’oreille d’une sourde. « Si, j’dois avoir ça sur mon téléphone. » Bien sûr qu’elle l’a ! C’est un gadget indispensable pour parer à toute… merde on s’en fou. Elle a déjà dégainé son iphone qu’elle dresse comme le saint graal devant elle en éclairant Jay en pleine gueule. « Oups désolée ! » et le puissant faisceau lumineux se dirige en direction des parois…

Mila n’a pas suivi Braen. Pas besoin d’être deux pour secouer ce pauvre homme dont personne ne se soucie vraiment… Elle préfère balayer les lieux en éclairant comme elle le pouvait cette grande salle. Les lèvres scellées et tremblantes. Son autre bras replié contre son buste histoire de se donner l’ illusion de se réchauffer. Le froid est piquant.




La sérénité, je ne l'ai pas atteinte. J'ai encore trop de chaînons manquants et je crains que le doute soit mon éternel compagnon de route.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE : J'ai 27 ans, pile poil entre la vieillesse et la jeunesse.
OCCUPATION : Officiellement directeur d'une agence immobilière. Officieusement... je trafique de l'information.

AFFINITÉ : Je me galvanise dans la Lumière et je garde tout allumé la nuit, on sait jamais.
POUVOIRS : On ne peut pas me mentir. Ça tinte dans mon crâne lorsque quelqu'un dit un mensonge et je peux, à volonté, forcer la vérité à sortir. Une vérité pleine et entière, sans détour ni non-dit.

En outre j'ai développé une capacité extraordinaire à mentir et jouer la comédie. Et ça, c'est amusant.



COULEUR RP : #BEA747
AVATAR : Chris Wood
CREDIT : Ectra
MESSAGES : 24
POINTS : 199
DATE D'INSCRIPTION : 21/01/2017


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   27.04.17 19:01

The cursed exhibition.
Mission #1


Ok, l'arrivée du brun je l'avais pas prévue. Ni le potentiel de le prendre contre un mur à un moment, mais c'était pas le moment pour ça. On avait des corps froids à gérer avant de s'occuper des corps chaud. Les infos qu'il apportait amenaient une nouvelle lumière sur ce qui se passait ici et si je n'avais pas eu peur de toucher un spectre, j'aurais sauté de joie. J'écoutais ce qui se disait sans prêter attention à Jemma qui s'était faufilée hors du centre et lorsque je tournais la tête, c'était pour la voir finir de se frayer son chemin. - Foutue anguille. - Je l'observais. - Et maintenant? - Non parce que c'était joli de crier quelque chose, mais elle s'était tirée sans rien dire et ça n'aidait personne.

Jemma non. Non! - Trop tard. Je sentais mon corps quitter le sol et être propulsé à grande vitesse à travers la pièce avant de rouler sur le sol. Idée 10, Précision 3, Délicatesse -40. Le froid tenaillé mon corps. Dans le trajet j'avais traversé l'un des spectres et ma peau était toute pale. Je grelottais, frigorifié, recroquevillé sur moi-même pour garder ma chaleur qui de toute façon s'était faite la malle.

Le temps que je reprenne le contrôle sur mon corps et ses sursauts, tout le monde était arrivé à destination et Hunter était dans le même état que moi. Je parvenais à m'asseoir, les bras croisés comme si je pouvais les faire entrer dans mon torse. Mon regard se faisait noir et même si j'adorais Jemma, elle allait y avoir droit. - T'as pété un cable ou quoi?! Je t'ai dis non! T'as vu dans quel état je suis?! - Hunter? Rien à faire. Sauf si je pouvais le... "réchauffer" à ma façon.

Le clodo était allé voir le vigile et la télépathe observait la salle, tout deux en quête d'information et je tendais le bras vers Jemma. - Fais toi pardonner et aide moi à me le ver. - Je sentais mes jambes faibles et lorsqu'elle venait, avec sa petite force, je parvenais à me mettre sur mes pieds. Trop bête pour elle, je m'appuyais énormément et on se dirigeait vers le corps du cadavre à côté duquel je tombais à genoux. - Je vais essayer...

Je frottais mes mains pour les réchauffer. Je n'osais toucher les robes et je ne pouvais toucher les spectres. Seulement les traverser et je comptais pas recommencer l'expérience. Tremblant, je pressais mon index et mon majeur dans le cou du vigile pour y trouver un pouls très faible avant de regarder ses mains. Contrairement au clodo, sa main gauche était légèrement grise. Mais contrairement au clodo, il n'était toujours pas réveillé. - Peut être que c'est parce qu'il est humain qu'il se réveille pas aussi vite... - Je tirais sur son bras et retirais l'alliance qui entourait son annulaire.

Allez, on va voir ça... - Je plaçais l'alliance au creux de ma main et commençait à prononcer quelques mots dans une langue ancienne. Aussitôt l'alliance se mettait à luire d'une lueur blanche. Un sortilège de détection. L'alliance avait touché le tissus, tissus possédé ou animé par la magie qui animait tout cet endroit. C'était un bon moyen, si ça fonctionnait.

EDIT MJ


A la suite du tirage de dé (complètement nul je dois dire), l'alliance s'illumine quelques secondes mais reste totalement immobile et fini par s'éteindre.

Jace est encore trop affaibli par le spectre et il vous le dit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE : 23 ans.
OCCUPATION : Etudiante en arts, et 100% fouineuse.

AFFINITÉ : Air.
POUVOIRS : Télékinésie ; simplicité absolue, capacité à déplacer les objets, repousser des projectiles, agir sur ce qui l'entoure par la seule force de sa volonté.



COULEUR RP : 815D8E
AVATAR : Katherine McNamara.
CREDIT : avatar by .sassenach.
MESSAGES : 35
POINTS : 212
DATE D'INSCRIPTION : 26/01/2017


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   03.05.17 21:07

The Cursed Exhibition.
Mission #1.

«
 Jemma non. Non! » Trop tard, beaucoup trop tard, l’impulsion est lancée et elle ne peut pas l’arrêter, pas sans risquer de les abandonner au mauvais endroit. Et encore, le calcul ne fut pas suffisamment exact pour épargner tout le monde. Le hasard fait si bien les choses que c’est le seul à protester qui est le premier touché. Oups. Bon pour le flic, c’est franchement pas son problème et de toute manière il n’en desserre plus une. Hé, vous croyez que le contact avec ces trucs lobotomisait ? Braen en profite pour demander si y passait la nuit n’était pas le plan prévu à l’origine et la seule réaction de Jemma sur le coup est de lever les yeux au ciel. « Le plan ne comprenait pas le fait de risquer de crever dans cet expo bien pourrie. » Elle est légèrement agacée par ce mystère trop épais, trop nébuleux qu’aucun d’eux ne semblait capable de résoudre. Elle a pas de torche en revanche la brune dégaine son téléphone, bonne initiative, que le clochard de service puisse voir où il fout ses grands pieds. Même avec ça, cela dit, l’autre femme n’a pas l’air extrêmement douée, sinon elle se serait proposée pour lancer le sort. Le regard de Jemma retourne vers Jace. « T'as pété un câble ou quoi?! Je t'ai dis non! T'as vu dans quel état je suis?! » Sourire contrit. Elle a recommencé, hein ? Les maladresses, c’était quand même un peu sa spécialité.. sauf que Jace l’a connue lorsqu’elle était adolescente et, à l’époque, c’était bien plus logique qu’à l’heure actuelle. « Fais toi pardonner et aide moi à me lever. » Elle s’approche tranquillement pour l’aider à tenir sur ses jambes. Il est si froid que ça la surprend. Et lourd, ce qu’elle tente de compenser avec une légère dose de télékinésie, simplement pour équilibre, pour ne pas qu’ils s’étalent ensemble. Une fois assez proches du corps, Jace tombe à genoux, affirmant qu’il va tenter. Tenter de débloquer la situation. Elle observe, toujours debout. « Braen et la délicatesse. » a-t-elle marmonné, rapport à sa façon si douce de tenter de réveiller Sleeping Beauty, avant de reporter son attention sur .. l’alliance qui cesse de luire.

Elle soupire, la rousse et s’agenouille près de Jace. « Puise l’énergie chez moi. » Le ton est doux, calme, à des kilomètres de son attitude depuis qu’elle est arrivée dans ces lieux. « Je suis pas super douée pour tout ça mais toi tu sais faire. On devrait s’en sortir, non ? » Un autre sourire se dessine, plus malicieux. « Et si tu veux que j’te paye un resto pour me faire pardonner, faut qu’on sorte de là. » On fera pas de commentaire sur la bizarrerie de leur relation, elle est ce qu’elle est, point. « Les autres, si vous avez une idée plus lumineuse que l’écran de téléphone, j’dirais que c’est le moment. » Ouais bon, on se refait pas hein.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Dans la rue, c'est Maul. Mais en général on l'appelle pas.
ÂGE : 22 ans
OCCUPATION : Étudiant en psychologie au passif délinquant.

AFFINITÉ : Eau
POUVOIRS : Marque de la Wyverne — En fonction de la quantité d'adrénaline sécrétée par son organisme, il peut se transformer partiellement ou complètement en wyverne. Plus il y en a, plus la transformation sera poussée. Cette dernière est très douloureuse pour le sorcier. Dès le premier stade, il se montre plus agile et deux de ses sens s'affûtent (vue et odorat). Pour le second et final, son cuir écailleux lui fait bénéficier d'une résistance accrue et peut voler jusqu'à 600m d'altitude grand maximum. Mais pour ça, il faudrait déjà qu'il puisse maintenir sa forme de wyverne suffisamment longtemps, ce qui n'est pas réellement possible au vu de son traitement bêta-bloquant et régulateur d'adrénaline…

THÈME : Eluveitie, Primordial Breath ⍦ Fever Ray, If I Had A Heart ⍦ Trapped Under Ice, Pleased to Meet You ⍦ Kasabian, Underdog


COULEUR RP : #7F66AA
AVATAR : Matthew Bell
CREDIT : neige (av) + eluveitie (lyrics) + tumblr
MESSAGES : 258
POINTS : 931
DATE D'INSCRIPTION : 31/12/2016


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   06.05.17 20:55

the cursed exhibition
Mission #1

« Le plan ne comprenait pas le fait de risquer de crever dans cet expo bien pourrie. » Et encore une qui préfère se dégonfler. Il était parti seul, tentant de réveiller le vigile qui semblait préférer la tendre étreinte d’un Morphée réfrigérant. Ce qui se solda par un cuisant échec. Visiblement, ce coma n’avait rien en commun avec celui qu’il avait connu, certainement une façon de dire que les sorciers avaient (encore) l’avantage dans toute ce cirque. Chose qui semblait tout de même profiter, ne serait-ce que dans l’idée, au gallois qui cultivait des pensées radicales vis à vis de la gent humaine.
Évidemment, il fallait que Jemma fasse une remarque, chose qui le perturba lorsqu’il voulut réfléchir (hé oui, ça lui arrive)… « Tu peux parler, Jean Grey. » Et encore, il la flattait avec une telle comparaison, et non, il n’y avait pas pensé nécessairement pour sa crinière rousse mais plutôt pour le pouvoir. Le garçon, dont la nervosité semblait battre son plein sous sa carcasse, laissa le demi-glaçon faire ce qu’il n’aurait pas fait automatiquement (l’esprit des bêtes quoi), à savoir lancer un sort de détection. Aussitôt, l’anneau que portait plus tôt le vigile s’illumine, mais ce n’est que succinct.
Ce qui le gavait le plus, ça devait être ces poulets qui se pavanaient sans avoir de solutions sous la main. Des charlots au MCPD, c’est pas nouveau.

Jemma semble vouloir donner du sien pour les sortir de là, joue de douceur auprès du sorcier. Chose qui arracha une légère moue dégoûtée de la part de Braen, qui les dévisagea silencieusement avant de lever les yeux au ciel.
Il resta coi et ferma les yeux, tentant de calmer ses ardeurs. Rejoua machinalement cet exercice qui fit naturellement écho dans son esprit. Ses lèvres se meuvent et font des mots sans les sons murmurés. Il en oublie ce qu’il se passe autour de lui pendant quelques instants, ne réagissant pas aux sollicitations s'il y en avait. Sa respiration devient plus régulière malgré la compression de ses mâchoires l’une sur l’autre. Rouvre les yeux, se permet d’attraper à son tour l’anneau qu’avait encore Jace dans sa paume, et se risqua à la même entreprise que le sorcier. En attendant qu’il soit plus apte, il préférait retenter… et son absence de conversation ou de réaction vis à vis de son environnement témoignait de l’efficacité de son traitement, et de sa courte séance d’auto-hypnose. Ils finiraient par y arriver.

Pendant que les flics et la télépathe s’occupaient à autre chose, il tentait, et il ne valait mieux pas lui reprocher cet élan. (Ça le faisait chier et c’est à son propre ressenti qu’il se fiait pour avancer, pas celui des autres.) Braen se mit à baragouiner dans une ancienne langue celtique, toujours un genou à terre. C’était le moment ou jamais de voir s’il avait encore un peu de self-control… enfin ça, c’était surtout à voir après avoir considéré les effets dudit sortilège.


EDIT MJ


A la suite du tirage de dé, il s'avère que Braen n'arrive à rien de plus. Décidément...


“widomor-e karamos-e, emmos snis riyi emmos snis andometi”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE : J'ai 27 ans, pile poil entre la vieillesse et la jeunesse.
OCCUPATION : Officiellement directeur d'une agence immobilière. Officieusement... je trafique de l'information.

AFFINITÉ : Je me galvanise dans la Lumière et je garde tout allumé la nuit, on sait jamais.
POUVOIRS : On ne peut pas me mentir. Ça tinte dans mon crâne lorsque quelqu'un dit un mensonge et je peux, à volonté, forcer la vérité à sortir. Une vérité pleine et entière, sans détour ni non-dit.

En outre j'ai développé une capacité extraordinaire à mentir et jouer la comédie. Et ça, c'est amusant.



COULEUR RP : #BEA747
AVATAR : Chris Wood
CREDIT : Ectra
MESSAGES : 24
POINTS : 199
DATE D'INSCRIPTION : 21/01/2017


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   07.05.17 23:53

The cursed exhibition.
Mission #1


Tu vas payer plus que ça, crois moi. - Je regardais autour de moi à la recherche de quelque chose et m’apprêtais à aller prendre le couteau du vigile lorsque je sentais une main dans la mienne, puis le vide. Mon regard allait de ma paume vide jusqu'au clodo à côté, un genou au sol, et l'anneau dans sa propre main. - Et sinon, demande? - Je le laissais faire néanmoins, autant lui donner une chance vu que j'étais pas encore au point, mais durant les trop longues secondes durant lesquelles on avait attendu, rien ne s'était passé. Pour une raison ou pour une autre il n'était pas mieux loti que moi, peut être un effet encore du coma.

Donne moi ça. - Je reprenais l'anneau sans la moindre forme de délicatesse et le gardais prêt de moi tout en attrapant le couteau à la cheville du vigile toujours inconscient. - Ta main. - Parce que comme toute forme de magie, elle vient avec un prix, je plantais la pointe du couteau au centre de la paume de la main de Jemma avant de faire de même avec la mienne. Rien de profond, rien de grand, juste un point et quelques gouttes de sang libérées à l'air libre avant de saisir sa main de la mienne, mélangeant nos sangs. Dans l'autre se trouvait déjà l'anneau et je me concentrais.

Je ressentais mes pouvoirs mais je commençais déjà à ressentir la magie en Jemma. Je la canalisais, à travers moi, pour mieux l'exploiter, et réitérais les mêmes vers que j'avais déjà prononcé. A nouveau l'alliance s'illuminait, elle s'élevait doucement dans les airs, et c'est seulement lorsqu'elle s'était mise à bouger légèrement vers l'avant que j'avais ouvert de grands yeux.

Ça marchait.


EDIT MJ


En combinant le dé pour Jace et pour Jemma, le sortilège réussi et l'alliance vous guide dans la bonne direction.
Elle vous conduit dans une salle d'exposition voisine où des dizaines de bijoux et de parures sont exposés. C'est une fois au milieu des vitrines que l'alliance retombe, inactive. Elle a fait son oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [MISSION#1] The cursed exhibition   

Revenir en haut Aller en bas
 
[MISSION#1] The cursed exhibition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

UNLEASH THE DARKNESS :: Seattle :: Central City+
Sauter vers: