Partagez | 
 

 [FLASHBACK] The other twin in my head [Ft Mila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ALIAS : Raph' ou Alors Sky pour ceux qui la connaissait avant
ÂGE : 23 ans
OCCUPATION : Barmaid et pianiste

COULEUR RP : #6699FF
AVATAR : Emma Watson
MESSAGES : 105
POINTS : 283
DATE D'INSCRIPTION : 16/01/2017


MessageSujet: [FLASHBACK] The other twin in my head [Ft Mila]    18.01.17 14:24


The other Twin in my head
Il était 3h du matin. J’étais épuisée et tout ce que je voulais c’était aller dormir! Le bar avait été plein, ce soir et on avait tous été très occupé, sauf qu’évidemment, j’étais la dernière à fermer! D’habitude fermer ne me dérangeait pas trop, mais j’avais eu une longue, longue journée. Premièrement, j’étais rentré travailler vers 11h ce matin. Jusque-là, ça va. J’étais en forme, j’étais aller me coucher tôt la nuit précédente et j’étais prête à affronter la journée, mais après ça, ça n’avait été qu’une suite de désastre, les uns après les autres. J’avais cassé une caisse au complet de bière, même pas 30 minutes après être arrivé et évidemment j’allais devoir la rembourser, et l’argent serait déduit de ma paye.

Ensuite il y avait eu ce client absolument arrogant qui pensait que la terre lui appartenait qui arrêtait pas de faire des commentaires absolument dégelasse sur mon apparence et qui ne se gênait pas pour essayer de mettre ses mains là où il ne le fallait pas. Heureusement, un de mes collègues à finit par le mettre dehors, mais quand même!! Ce mec avait été un total enfoiré et il n’avait même pas laissé de pourboire…

Le reste de la journée n’avait pas été mieux : vers 7h54, exactement 6 minutes avant que son quart de travail ne commence, Leo, un de mes collègues de travail, avait appelé pour dire qu’il était ‘’dans l’impossibilité de rentrer au travail ce soir, dû à des raisons personnelles’’. D’après moi, ses raisons personnelles c’est qu’il avait pris un verre de rhum de trop la nuit dernière et qu’il voulait s’y remettre ce soir. Han! Alors c’est qui, qui a dû le remplacer? C’est Raph! Évidemment! Alors après un shift de 8h, il allait falloir que je me tape un double.

Donc voilà. J’étais la dernière à fermer et j’étais complètement épuisée, drainée. J’étais en train de nettoyer les tables du bar qui était maintenant vide et tout ce à quoi je pouvais penser c’était mon oreiller. Douce oreiller…

Je terminai de nettoyer les tables puis montai les tabouret sur le dessus de celles-ci, avant d’aller nettoyer le comptoir du bar et m’assurer qu’on avait le stock nécessaire pour le lendemain matin. Je finis par compter la caisse, qui balançait, puis compter mes pourboires. Ça avait été une longue journée, mais au moins les pourboires en valaient un tout petit peu la peine. Un tout petit peu.

Je mis l’argent dans la poche arrière de mon pantalons avant d’aller barrer la porte d’avant et de me diriger vers l’arrière, à mon casier où je pris mon sac et mon manteau. Je vérifiai que j’avais bien tout avec moi et sortit par l’arrière, puis barrai la porte. La ruelle était sombre et si j’avais l’habitude de sortir d’ici très tard le soir, j’avais aussi l’habitude de ne pas être seule.

Tout ce que j’entendais était l’écho de mes pas et le son de ma respiration et pourtant, j’avais l’impression de ne pas être seule. Je m’arrêtai, regardai derrière moi et puis… rien. Alors je recommençai à marcher, me dirigeant vers ma voiture que j’avais stationné quelques rues plus loin. En ville, c’était un cauchemars essayer de trouver du parking.

Je m’arrêtai une nouvelle fois, pour regarder derrière moi et toujours rien. Je continuai alors à marcher. Je savais qu’il n’y avait personne et pourtant, je ne pouvais pas me débarrasser du sentiment que ce n’était pas le cas.

Mais je devais juste faire ma parano. Après ce qui s’est passé en Écosse… ce n’était que normal, non?

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Petite Rose
ÂGE : 31 pétales.
OCCUPATION : Excellente Wedding Planner spécialisée dans le Vintage Bohème et le Shabby Chic.

AFFINITÉ : Air
POUVOIRS : _Télépathie (La perception extra-sensorielle)
Mila est une télépathe. Son don est, pour le moment, uniquement un outil de communication. Elle peut lire les pensées d’autrui (et les fouiller) à distance, sans grande difficulté et également leur transmettre les siennes grâce à l’œil de l’Esprit (souvent traduis par un regard plus appuyé).

_Choc mental
Il s’agit d’une douleur térébrante infligée par la télépathe directement à l’esprit de l’Autre(s). Cela peut se traduire par un simple étourdissement, d’une migraine insupportable ou finir en véritable torture, paralysant la personne qui, pliant sous le supplice, peut perdre connaissance si Mila ne lâche pas sa victime. Elle n’a pas besoin de contact physique pour soumettre le choc mental. En revanche, les effets pernicieux de l’utilisation de ce pouvoir restent conséquent car la télépathe peut se voir très affaiblie (saignement de nez, vertige) jusqu’à perdre connaissance en cas extrême.


THÈME : Paint It Black, Ciara.Familiar, Agnes Obel. Sweet Dreams, Emily Browning. Burning Heart, Svrcina. Innamoramento, MF. Dopamine, Comets We Fall.


COULEUR RP : Plum (Mila) #ffcc33 (Neva)
AVATAR : Nina Dobrev
CREDIT : Neige (avatar) Sian (Signature) Pinterest. Tumblr. Code fiche JOY. Never Utopia. Libella
MESSAGES : 327
POINTS : 585
DATE D'INSCRIPTION : 12/12/2016


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The other twin in my head [Ft Mila]    19.01.17 0:27



"The other twin in my heart"

Raph' & Mila


«C'est vrai qu'il a un truc... » Ally regardait le trio qui déballait leur musique dans une ambiance intimiste. Le bar n'était pas grand, accueillant les artistes souhaitant profiter de leur public. Son verre à la main, la blondinette plissait son regard tout en ramenant sa paille fluo à ces lèvres carmins. Mila était à ces côtés, assise au fond de la banquette, profitant d'un triangle d'obscurité pour se planquer. « Tu vois que je ne raconte pas que des conneries. » Balança la sorcière en observant le chanteur d'un air captivé. « Mais … Tu crois qu'on peut les retrouver juste après ?  Genre dans les loges en catimini. T'es leur amie ! Ça ne devrait pas être compliqué !» Ally détourna son regard vers son amie en lui adressant un sourire malicieux, paille entre ces dents. La brunette lui rendit son regard mutin et se mit à secouer la tête de droite à gauche. « Impossible Al. Pas ce soir... Désolée.» Elle espérait que cet argument merdique serait assez convainquant pour qu'Ally laisse tomber l'idée de retrouver Jimmy. Mais en voyant le regard sévère de sa copine, Mila comprit que ce n'était pas gagné. « Tu te fous de ma gueule là ! Ca fait plus de deux heures qu'on est ici à les mater... » « A les écouter, nuance... » Coupa Mila qui rompit le contact visuel pour le noyer dans son verre au liquide bleu lagon. Ally lui jeta un regard blasé en aspirant la fin de son cocktail. « Hmmm... Ouais bien entendu. On est ici juste pour les écouter ... alors pourquoi tu te planques, hein ? Tu te caches d'eux ! C'est moche une attitude pareille. » Râla Ally qui voyait son plan de la soirée se faire la malle grâce à Miss Rabat-joie. Mila soupira en levant les yeux au ciel. « Je ne me planque pas. Je voulais juste les revoir et écouter leurs morceaux. Je te l'ai dis en arrivant. C'est tout. Jimmy, je te le présente quand tu veux. Mais pas ce soir. D'ailleurs, quelle heure il est là ? J'vais pas tarder à rentrer... C'est bientôt la fin. » Et je ne veux pas les croiser. Pensa-t-elle fortement avant de reposer son verre sur la table. Elle ramena sa masse de boucles brunes sur le même côté, dévoilant à moitié sa nuque délicate. « Il est presque trois heures du matin. Sérieux, l'after Mila ? Tu peux pas me planter comme ça ! Et Jimmy... » La brunette en profita pour se lever en glissant son postérieur jusqu'au bout de la banquette en évitant de remonter sa robe sur ces cuisses et redressa sa colonne vertébrale. « C'est toi qui a la caisse trésor. Et Jimmy, je t'arrange ça dans la semaine. En attendant, je file. J'ai déjà trop trainé. » Ally se leva pour la serrer fort contre elle puis la relâcha doucement en prenant ces mains dans les siennes. « Et fais attention, promis. Je n'aime pas te savoir à pieds... Reste encore un peu... Ma'... » Implora la blonde en faisant son regard de cocker. Mila se laissa sourire en voyant sa bouille et jeta un rapide coup de d’œil à Abel.  « J'ai déjà trop traîné. »Qu'elle insista en fixant son amie de nouveau. « Ne fais pas la con, promis ? » « Promis... Je t'appelle. » Ally regardait Mila qui s'éloignait déjà en levant sa main chargée de sa pochette.

Le vent fouetta le visage de la sorcière. Frais. Elle remonta le col de sa petite veste et commença à couper par les rues adjacentes. Un bon moyen pour arriver plus vite à son appartement. Un besoin d'air... de marcher. Son travail lui prenait énormément de temps. Entre les rendez-vous professionnelle avec des clients exigeants ou bien des prestataires compliqués et les allés-retour en voiture, Mila en avait presque oublié ce que cela signifiait 'marcher'... de se balader. Seule, pour ne pas changer. Ces talons frôlaient le bitume de sa démarche légère et lente. Ses hanches se mouvaient joliment à son rythme, berçant la cascade de ces boucles brunes dans son dos. Sa pochette dans le creux de sa main suivait le tempo. La voix d'Abel résonnait encore dans sa tête, chantant des notes qu'elle adorait. Elle se surprit à sourire. Son regard vogua sur les alentours. Vide de quidams. Ou presque. Elle remarqua une jeune femme sur le trottoir d'en face, qui avançait dans la direction opposée. Vu l'heure avancée, elle devait rentrer chez elle.Peut-être...

La ruelle était sombre. Beaucoup trop sombre. Mila distingua une autre silhouette bien plus grande et large se détacher de l'ombre dans laquelle elle semblait se mouvoir. Un homme à l'échine courbée pas plus âgée que la demoiselle. Il suivait la jeune fille. Peut-être qu'il rentrait simplement chez lui, mais quelque chose interpella Mila. Cette main qu'il gardait dans son dos jusqu'à accélérer le pas et rattraper la fille devant lui... Quelque chose clochait...  La brunette vit la lame qu'il sortit de sous sa veste. Elle s'immobilisa net. Pas d'éclat de voix. Juste un lien télépathique qu'elle créa en pénétrant l'esprit de la jeune inconnu. ATTENTION ! Derrière vous! Mila traversait déjà la ruelle en direction de l'homme au couteau. Surprit, ce dernier vu Mila arriver ; Il paniqua. Il poussa violemment la jeune femme vers l'avant et prit la fuite à toute jambe. Son méfait ? Dans la bousculade, il délesta Raphaëlle de son argent qu'elle avait glissé dans sa poche arrière. Mila arrivait déjà sur elle, inquiète. « Vous allez bien Mademoiselle ? » Qu'elle demanda bêtement en jetant un coup d’œil au crétin qui tournait déjà dans la rue adjacente. Mila marmonna un juron avant de revenir à la demoiselle. Son visage doux observa Raphaëlle de la tête au pied, en espérant qu'elle n'avait rien de cassé.

Nevena courrait derrière le type jusqu'à s'arrêter pour le regarder filer. Elle frappa du pied contre le sol, rageuse. «  C'est ça ! Cours ! T'as de la chance ! VILAIN ! » La petite poupée d'ectoplasme pesta dans le vide avant de revenir aux cotés de sa jumelle. Les mains dans le dos, elle inclina sa bouille sur le côté et fixait Raphaëlle de ces billes brunes.

Code by Joy


La sérénité, je ne l'ai pas atteinte. J'ai encore trop de chaînons manquants et je crains que le doute soit mon éternel compagnon de route.


Dernière édition par Mila Kozlek le 20.01.17 9:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Raph' ou Alors Sky pour ceux qui la connaissait avant
ÂGE : 23 ans
OCCUPATION : Barmaid et pianiste

COULEUR RP : #6699FF
AVATAR : Emma Watson
MESSAGES : 105
POINTS : 283
DATE D'INSCRIPTION : 16/01/2017


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The other twin in my head [Ft Mila]    19.01.17 23:13


The other Twin in my head
Toujours en train de marcher, perdu dans mes pensées, je me dirigeais vers ma voiture. Je marchai pourtant de plus en plus vite, prise de ce sentiment d’être suivit qu’il ne voulait pas me quitter. Puis soudainement j’entendis ‘’ ATTENTION ! Derrière vous! ‘’. Ça ne semblait venir de nulle part…. ça semblait être… dans ma tête, comme une écho et pour un instant, un très bref instant, je me disais que je devais être très fatiguée, et que je commençais à devenir folle, mais alors que je me retournai, je vis un homme, très grand qui brandissait un couteau. Pendant un instant mon cœur s’arrêta de battre, je le vis regarder de l’autre côté de la rue et vit à mon tour, une jeune femme qui se dirigeait vers nous. Pendant un moment, j’étais presque soulagée, mais c’est alors qu’il me poussa assez fort pour presque me faire tomber, mais heureusement, je m’étais rattrapé attend…. Tout ce passa si vite que je n’étais même pas certaine de ce qui venait d’arriver. « Vous allez bien Mademoiselle ? ». Pendant un instant je fixai la jeune femme, dont je semblais reconnaître la voix… puis je regardai derrière moi, alors que le malfrat s’enfuyait. Je commençai à tapoter les poches de ma veste, puis mes poches arrière puis jura avant de donner un coup de pied dans le mur de la ruelle. « Mais merde! Est-ce que cette journée pouvait vraiment devenir pire qu’elle ne l’était déjà!! » Je sentais mes yeux, qui commençait à piquer et je sentis des larmes de frustrations se former. Je les essuyai, rageusement. Je détestais pleurer! Et surtout quand j’étais frustrer parce qu’alors je devenais frustrée de pleurer et je me mettais à pleurer encore plus, c’était pathétique!!

Je me rappelai alors de la présence de la gentille femme qui m’avait pratiquement sauvé de l’agresseur. Pourquoi ça arrivait toujours à moi ce genre de chose… d’abord avec Hannah… en Écosse et puis maintenant. Avec Hannah on avait été chanceuse, aussi. Enfin au début, jusqu’à ce que Seth revienne et… une image d’Hannah et de mes parents sur le sol de la cuisine, couvert de sang commença à se former dans ma tête et je secouai la tête, pour la chasser de mes pensées. Je passai une main dans mes cheveux. « Je suis désolé, c’est que j’ai eu une de ces journées et… bref. Oui, je… je vais bien. Merci, merci pour tout. » Je m’exclamai, alors que je recommençai à marcher vers ma voiture, jusqu’à ce que je me souviennes que…

« Hey, mais… est-ce que vous m’avez averti, avant? C’est vous qui m’avez prévenu? Mais comment est-ce que…? »

Je posai un doigt sur ma tempe, avant de la regarder confuse. Peut-être que ce n’était pas elle, peut-être que j’étais vraiment en train de virer folle. Ça serait pas si surprenant que ça, après tout. Mais le fait qu’elle ait… parlé dans mes pensée, je suppose? Ne devait pas être si surprenant non plus. Elle pourrait très bien être une sorcière, qui sait. « Est-ce que vous êtes une…? » Et je n’en dis pas plus. Pour une certaine raison, dire le mot à voix haute me semblait encore un peu étrange. Dans mon petit village de Grande Bretagne, des sorciers il n’y en avait pas beaucoup. À part Seth. J’en avais rencontré quelques-uns au bar, brièvement, mais c’était tout. Enfin à part Braen.

Le fait était que le dernier sorcier qui était intervenue dans ma vie avait détruit ma famille entière et que celle-là, elle m’avait pratiquement sauvé.


AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Petite Rose
ÂGE : 31 pétales.
OCCUPATION : Excellente Wedding Planner spécialisée dans le Vintage Bohème et le Shabby Chic.

AFFINITÉ : Air
POUVOIRS : _Télépathie (La perception extra-sensorielle)
Mila est une télépathe. Son don est, pour le moment, uniquement un outil de communication. Elle peut lire les pensées d’autrui (et les fouiller) à distance, sans grande difficulté et également leur transmettre les siennes grâce à l’œil de l’Esprit (souvent traduis par un regard plus appuyé).

_Choc mental
Il s’agit d’une douleur térébrante infligée par la télépathe directement à l’esprit de l’Autre(s). Cela peut se traduire par un simple étourdissement, d’une migraine insupportable ou finir en véritable torture, paralysant la personne qui, pliant sous le supplice, peut perdre connaissance si Mila ne lâche pas sa victime. Elle n’a pas besoin de contact physique pour soumettre le choc mental. En revanche, les effets pernicieux de l’utilisation de ce pouvoir restent conséquent car la télépathe peut se voir très affaiblie (saignement de nez, vertige) jusqu’à perdre connaissance en cas extrême.


THÈME : Paint It Black, Ciara.Familiar, Agnes Obel. Sweet Dreams, Emily Browning. Burning Heart, Svrcina. Innamoramento, MF. Dopamine, Comets We Fall.


COULEUR RP : Plum (Mila) #ffcc33 (Neva)
AVATAR : Nina Dobrev
CREDIT : Neige (avatar) Sian (Signature) Pinterest. Tumblr. Code fiche JOY. Never Utopia. Libella
MESSAGES : 327
POINTS : 585
DATE D'INSCRIPTION : 12/12/2016


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The other twin in my head [Ft Mila]    20.01.17 15:07



"The other twin in my heart"

Raph' & Mila


« Mais merde! Est-ce que cette journée pouvait vraiment devenir pire qu’elle ne l’était déjà!!» Mila regardait la jeune inconnue pester, frappant le mur sous le coup de pression. Elle ne pouvait que la comprendre. A sa place, elle aurait sans doute réagit de la même manière. Avoir une journée merdique et se faire agresser puis voler pour couronner le tout n’avait rien de marrant. La brunette l’observait d’un regard compatissant avant de jeter un rapide coup d’œil dans la direction du fuyard. Il n’y avait plus personne. Hmm. Méfiante, Mila préféra rester en alerte. Bien qu’il eut ce qu’il voulait. L’argent. Elle soupira doucement en ramenant ces perles brunes sur la demoiselle. Mila remarqua qu’elle avait les yeux mouillés. Elle sentit son cœur se serrer. Cette fille lui rappelait vaguement quelqu’un… elle au même âge, tout simplement. « Je suis désolée, c’est que j’ai eu une de ces journées et… bref. Oui, je… je vais bien. Merci, merci pour tout. »La télépathe cherchait déjà un mouchoir dans sa pochette… même dans un sac aussi minuscule, Mila trouvait le moyen de perdre ces affaires. Elle savait que trois kleenex se battaient en duel là-dedans. Lorsqu’elle redressa le menton en direction de la jeune femme, cette dernière s’éloignait déjà. Mais… Attends… Qu’elle pensa en brisant le lien télépathique fixant son dos, le mouchoir dans la main. Mila resta figée à sa place, bêtement. Elle se pinça les lèvres en ramenant sa pochette contre son ventre.

 « Hey ! Tu ne peux pas partir comme ça ! Ma sœur est zentille. Fais demi-tour mademoizelle. » Disait la petite fille qui marchait à côté de Raphaëlle en sautillant. Elle ne pouvait ni la voir, ni l’entendre, mais Nevena se sentait moins seule en parlant aux vivants. Alors lorsqu’elle s’arrêta pour parler à Mila. La petite fille se mit à sourire en frappant dans ces mains. « Oh tu m’as entendu ! » S’esclaffa Neva en riant, en levant les bras au ciel avant de disparaitre pour revenir auprès de sa sœur. Mains sur les hanches.

Mila écoutait l’inconnue qui réfléchissait à haute voix. Et se sentit mal pour le coup. Elle n’avait pas l’habitude de se servir de son pouvoir de cette manière, en s’immisçant de force dans la tête des gens. Sa mère l’avait éduqué dans cette direction, s’en servir seulement en cas d’extrême urgence. Elle ne devait pas abuser de son pouvoir. ‘C’est un don précieux et dangereux’ ‘Il peut faire peur, les humains n’y sont pas préparés à entendre ta jolie voix dans leur crâne’. Alors Mila se taisait. Elle gardait ce pouvoir en secret, l’offrant seulement à deux personnes chères à son cœur et digne de confiance : Nevena sa défunte jumelle  puis Abel. La voir se poser des questions, légitimes soit dit en passant, la brunette se raidit. Le ‘mal’ était fait. La sorcière dans le feu de l’action, elle n’avait pas réfléchis aux conséquences de ce message télépathique. Et si cette inconnue était anti-magie et avait en horreur les sorciers ? Elle pouvait la dénoncer au M.C.P.D pour abus de pouvoir sur une humaine… ou autre connerie de ce genre Bah merde…La Belle resserra le mouchoir nerveusement dans le creux de sa main. Elle la jaugea rapidement. La jeune femme ne semblait pas apeurée ou énervée… Un bon point pour Mila qui se décrispa un peu.

« Est-ce que vous êtes une…? »  « … une télépathe ? » Qu’elle termina tout en allant la rejoindre d’une démarche assurée. Elle se planta devant Raphaëlle tout en lui adressant un faible sourire. Mila ne se présentait jamais sous le terme de ‘sorcière’. Une habitude qu’elle avait prise toute petite. Sa cacher de son père était une priorité, alors appuyée par sa mère, la brunette avait retiré ce mot de son vocabulaire. A l’oreille, ‘sorcière’ était péjoratif. Elle ne voulait pas que les gens la juge sur sa véritable nature et la fuie. C’était une bonne personne, du moins l’espérait-elle. « Je suis sincèrement désolée pour cette intrusion dans votre tête. J’ai agi par pulsion… J’ai vu ce type avec ce couteau… Je n’ai pas réfléchis. » Qu’elle lui confia en inclinant légèrement sa tête sur le côté. Mila n’avait rien d’un monstre. C’était une jolie jeune femme qui dégageait une sorte de mélancolie appuyée de tristesse. Un regard éteint et le sourire abimé par des années de souffrance. Elle l’observait un instant. « Mila. Je m’appelle Mila… Vous permettez ?... » La brunette leva son kleenex pour lui montrer qu’elle voulait simplement essuyer son visage. Elle n’attendit pas vraiment de réponse. La main qui tenait sa pochette se calla contre la joue féminine, sa jumelle tapotait déjà la pommette de Raphaëlle délicatement. « … Une larme récalcitrante. Voilà, c’est mieux. » Elle relâcha la bouille de Raphaëlle tout en froissant son mouchoir qu’elle enfonça dans la poche de sa veste.

Neva faisait la moue. Ses billes noisettes allaient de Raphaëlle à Mila. Et inversement. Depuis quand elle prenait soin d’une autre personne de cette manière ? Elle se souvenait que sa sœur avait les mêmes gestes à son égard lorsqu’elle se faisait mal… Neva se rappela de l’épisode avec son vélo qui avait embrassé les fils barbelés de la vieille clôture de papa. De son genou ensanglanté. Et de Mila qui lui essuyait les joues de la même façon alors qu’elle se retenait d’hurler à la mort. Ses petits sourcils se foncèrent, piquée par la jalousie. « C’est bon là ! Tu peux la laisser partir… elle va bien ! » Maugréa la petite poupée qui fixait Raphaëlle, l’œil noir. Et dire qu’elle avait incité –ou presque, à faire demi-tour ! Non mais elle se prend pour qui celle-là !

Etrangement, Mila eut en mémoire le même souvenir. Nevena et son vélo. Elle eut une fraction un sourire plus doux avant de se reprendre en gardant sa main dans sa poche. Raphaëlle déterrait malgré elle des fragments de son passé où tout était beau. Et ça lui fit un bien fou. « Si vous souhaitez, on peut marcher ensemble. Histoire d’être certaines que ce crétin ne réessaye pas de faire un sale coup… Enfin, si cela ne vous dérange pas … mademoiselle ? » Il serait temps de lui demander son nom ! Mila ne voulait pas la laisser repartir seule. Même si son appartement était à l’opposé. Elle prendra le taxi pour rentrer au pire. Personne ne l’attendait…


Code by Joy


La sérénité, je ne l'ai pas atteinte. J'ai encore trop de chaînons manquants et je crains que le doute soit mon éternel compagnon de route.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Raph' ou Alors Sky pour ceux qui la connaissait avant
ÂGE : 23 ans
OCCUPATION : Barmaid et pianiste

COULEUR RP : #6699FF
AVATAR : Emma Watson
MESSAGES : 105
POINTS : 283
DATE D'INSCRIPTION : 16/01/2017


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The other twin in my head [Ft Mila]    01.02.17 6:07


The other Twin in my head
C’est au  moment où j’allais m’en aller que j’entendis sa voix une nouvelle fois dans ma tête. Mais… Attends… Je m’étais retourné, j’avais toutes ses pensées qui me passait par la tête. Je me répétais mais étrangement, je n’avais pas l’habitude de rencontrer des sorciers, même si le monde en avait tout plein. Peut-être que c’était moi qui n’était pas très bonne à les détecter. Ils étaient comme nous, au fond, comme nous, mais magique. Plus puissant, je suppose?

Je comprenais, d’une certaine manière pourquoi mes parents étaient terrifiés, d’eux. Enfin, plus que d’une certaine manière… Après ce qui leur était arrivé et après ce qui était arrivé à Hannah, ils avaient finalement plus d’une raison d’avoir peur d’eux, mais ce que je veux dire c’est qu’ils étaient puissant et imprévisible et que ça avait de quoi effrayer les gens. Et c’est quand les gens sont effrayé qu’ils sont le plus téméraire. Il y a de la haine partout dans ce monde. Trop de haine, si vous voulez mon avis. Est-ce que j’avais peur des sorciers? Parfois, un peu. J’avais peur de Seth, c’était certain mais j’essayais de ne pas y penser, la plus part du temps.

Pour ce qui est des étrangères télépathe qui me sauve la vie. Alors là, c’était probablement une autre histoire.

J’avais pensé à voix haute, avait commencé une phrase qu’elle avait terminé, me disant finalement qu’elle était télépathe. Au départ ce n’était pas le mot que j’avais en tête, mais je suppose que pas tout le monde ne l’aime ce mot.

Elle s’était finalement planté devant moi et moi je la regardais toujours, intriguée,  curieuse. La tête penché sur le côté, comme si ça m’aidait à réfléchir. « Je suis sincèrement désolée pour cette intrusion dans votre tête. J’ai agi par pulsion… J’ai vu ce type avec ce couteau… Je n’ai pas réfléchis. » Elle semblait sincère. Il y avait quelque chose à propos d’elle. Quelque chose dont je n’arrivais pas vraiment à détecter. Le même genre de sourire nostalgique que j’avais depuis qu’Hannah n’était plus là. « Non! Ce n’est rien je… j’ai juste été prise par surprise, je crois! » Lui répondis-je, lui assurant qu’elle n’avait rien fait de mal. Je crois. Enfin, je suppose que le fait qu’elle lise dans ma tête est une sorte… d’intrusion et pourtant, je ne m’en faisais pas du tout. J’avais eu une longue, longue journée et elle était comme un baume sur une plaie ouverte. Apaisante. « Mila. Je m’appelle Mila… Vous permettez ?... » Elle avait un mouchoir à la main et elle tapota ma joue, avant de se justifier : « … Une larme récalcitrante. Voilà, c’est mieux. »

J’avais l’impression d’avoir retenu mon souffle pendant des années et que finalement je respirais. Personne ne m’avait montré autant de gentillesse et de douceur depuis que je n’avais plus ma famille. La même authenticité et aussi douce qu’Hannah. Voilà qui elle me rappelle. Pensais-je, alors que j’avais cette image, dans la tête, de ma soeur me caressant les cheveux alors que j’avais pleuré une nuit entière après m’être fais grondé par les parents.

« Si vous souhaitez, on peut marcher ensemble. Histoire d’être certaines que ce crétin ne réessaye pas de faire un sale coup… Enfin, si cela ne vous dérange pas … mademoiselle ? » Sa voix me tirai de mes pensées et je lui souris finalement  « Raphaëlle! Appelez-moi Raphaëlle. Enchantée, Mila. » Lui dis-je un sourire, sur les lèvres. C’était la première fois que je souriais aujourd’hui et ça faisait du bien. Elle était une bouffée d’air fraîche, cette fille. « Je veux bien, mais seulement si ça ne vous dérange pas… Je ne faisais que marché vers ma voiture, ce n’est pas très loin. Je peux vous conduire chez vous, aussi! Si vous voulez, enfin, c’est le moindre que je puisse faire après ce soir. »

La vérité c’est que je n’avais pas vraiment envie de me séparer de la jeune femme. Sa présence était rassurante et calmante et je n’avais pas été calme depuis bien longtemps.

« C’est par là. » Dis-je en commençant à marcher vers la voiture. « Alors… vous faites ça souvent? Vous introduire dans la tête des gens pour les sauver d’un affreux destin? » J’avais un sourire en coin sur les lèvres, essayant de plaisanter un peu, de me débarrasser de l’atmosphère lourd qu’avait cette foutue ruelle…


AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 


Dernière édition par Raphaelle S. Wheeler le 03.02.17 0:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Petite Rose
ÂGE : 31 pétales.
OCCUPATION : Excellente Wedding Planner spécialisée dans le Vintage Bohème et le Shabby Chic.

AFFINITÉ : Air
POUVOIRS : _Télépathie (La perception extra-sensorielle)
Mila est une télépathe. Son don est, pour le moment, uniquement un outil de communication. Elle peut lire les pensées d’autrui (et les fouiller) à distance, sans grande difficulté et également leur transmettre les siennes grâce à l’œil de l’Esprit (souvent traduis par un regard plus appuyé).

_Choc mental
Il s’agit d’une douleur térébrante infligée par la télépathe directement à l’esprit de l’Autre(s). Cela peut se traduire par un simple étourdissement, d’une migraine insupportable ou finir en véritable torture, paralysant la personne qui, pliant sous le supplice, peut perdre connaissance si Mila ne lâche pas sa victime. Elle n’a pas besoin de contact physique pour soumettre le choc mental. En revanche, les effets pernicieux de l’utilisation de ce pouvoir restent conséquent car la télépathe peut se voir très affaiblie (saignement de nez, vertige) jusqu’à perdre connaissance en cas extrême.


THÈME : Paint It Black, Ciara.Familiar, Agnes Obel. Sweet Dreams, Emily Browning. Burning Heart, Svrcina. Innamoramento, MF. Dopamine, Comets We Fall.


COULEUR RP : Plum (Mila) #ffcc33 (Neva)
AVATAR : Nina Dobrev
CREDIT : Neige (avatar) Sian (Signature) Pinterest. Tumblr. Code fiche JOY. Never Utopia. Libella
MESSAGES : 327
POINTS : 585
DATE D'INSCRIPTION : 12/12/2016


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The other twin in my head [Ft Mila]    02.02.17 11:38



"The other twin in my heart"

Raph' & Mila


La même authenticité et aussi douce qu’Hannah. Voilà qui elle me rappelle Les pensées de la demoiselle pénétraient dans sa tête. Fragiles. Mila n’avait pas rompu le lien télépathique avec elle. Ce n’était pas un caprice de continuer à s’immiscer dans son crâne, ni de la curiosité mal placée, mais par simple oublie. Les évènements. La peur qu’elle soit blessée l’avait happé, gardant son Œil de l’Esprit ouvert. Etait-ce un mal ? Mila ne voyait pas les choses de cette manière. Cette jeune femme lui inspirait confiance. Et c’était quelque part déroutant pour la télépathe dont la méfiance était devenue une seconde nature. Sans doute le statut de ‘victime’ penchait la balance vers le bon côté… Non. En réalité, Mila sentait autre chose de bien plus profond… mais impossible d’y mettre le doigt dessus. Hannah… Qui était-ce ? Une amie ? Une sœur ? Dans tous les cas, la brunette fut doucement touchée par ces paroles sincères. Et elle en sourit faiblement.

L’inconnue déclina son identité, ramenant Mila dans l’instant présent. Ces perles brunes glissèrent sur ce visage souriant et réchauffa instantanément son cœur. « Raphaëlle, je suis également enchantée de faire connaissance. » La brunette lui répondit par un charmant sourire. Chose extrêmement rare chez la jeune femme. Mila souriait peu. Du moins, sincèrement. Cette Raphaëlle était une bouffée d’oxygène. Et cela lui faisait le plus grand bien. Silencieuse, elle la fixait.  « Je veux bien, mais seulement si ça ne vous dérange pas… Je ne faisais que marché vers ma voiture, ce n’est pas très loin. Je peux vous conduire chez vous, aussi! Si vous voulez, enfin, c’est le moindre que je puisse faire après ce soir. » Mila échappa un adorable rire qui résonna doucement dans la ruelle. « Cela ne me dérange pas Raphaëlle, puisque je vous le propose. » Qu’elle souffla sans perdre de son doux sourire. « En revanche, je vous remercie pour votre proposition. Et j’accepte volontiers. Je ne vis pas très loin d’ici mais j’avoue que je commence à avoir les pieds en feu… » Qu’elle lui confia en sentant que ces talons ravivaient la douleur. Et comme pour se justifier… « Nouveaux escarpins. » Il n’y avait que les femmes qui pouvaient se comprendre sur ce sujet-là. Mila fit une petite moue charmante.  Et Raphaëlle commençait à marcher en direction de sa voiture. La brunette se mit à sa hauteur et se cala à son rythme.

La démarche souple et féminine, Mila regardait les alentours avec attention. L’agresseur pouvait être encore là, bien qu’elle eut des doutes. Il avait eu ce qu’il désirait… Il devait être loin. Normalement. Alors son regard glissa un peu partout avant que Raphaëlle la surprenne avec ses questions. La brunette lui jeta un regard en coin et sentit ces pommettes rosir. Embarrassée, elle remit l’une de ces lourdes mèches derrière son oreille, dévoilant un profil délicat. Elle sourit encore une fois. «Non. Pas vraiment. Seulement lorsque je mets ma cape de super-héros. » Qu’elle plaisanta à son tour en échappant un petit rire charmant. La voiture pointait le bout de son nez… Tout comme des notes de musique qui s’échappaient du bar où elle s’était cachée presque toute la soirée. La revoilà au point de départ. Son cœur fit un bon dans sa poitrine en percevant faiblement l’écho de la voix masculine. Elle dévia rapidement son regard vers Raphaëlle et se racla nerveusement la gorge. Tant qu’il chantait, cela signifiait qu’il était sur l’estrade. Une pensée qui la soulagea. Elle ne voulait pas se faire remarquer par son groupe d’amis. Et surtout pas par Abel.  Elles devaient vite quitter les lieux en catimini. « Je suis encore navrée de vous avoir fait peur. Je me doute qu’écouter la voix d’une étrangère dans sa tête est quelque peu déroutant. » Qu’elle confia en revenant à la jeune femme. « Mais n’ayez crainte, je ne le referais plus… Sauf si je vous croise encore dans une mauvaise posture ! » Elle lui fit un clin d’œil complice. Elles s’arrêtèrent devant la voiture de Raphaëlle. Mila fit le tour pour rejoindre le côté passager en trottinant. Les mains dans ses poches, elle attendait bien sagement que sa nouvelle amie déverrouille les portières. Le froid piquait leurs joues. Mila enfonça sa tête dans ces épaules en ramenant son regard sur la demoiselle. « Vous êtes certaine que cela ne vous dérange pas de me raccompagner ? Je ne voudrais pas vous embêter avec un détour ou vous faire traverser la ville. Vous habitez loin ? » Qu’elle demanda en jetant un regard nerveux vers le bar. La musique ne chantait plus…

Neva avait suivi sa sœur et la dénommée Raphaëlle. Elle ne voyait pas cette nouvelle rencontre d’un très bon œil. Un brin jalouse, la petite poupée commençait à regretter que Mila est croisée sa route. Cette fille… Quelque chose était similaire. Elle souffrait aussi… Et cette souffrance ressemblait étrangement à celle de sa jumelle. Neva fronça ces sourcils en faisant la moue, plantée au côté de sœur, elle croisait ces bras.


Code by Joy


La sérénité, je ne l'ai pas atteinte. J'ai encore trop de chaînons manquants et je crains que le doute soit mon éternel compagnon de route.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The other twin in my head [Ft Mila]    

Revenir en haut Aller en bas
 
[FLASHBACK] The other twin in my head [Ft Mila]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» Cherche twin-linked lascannon de razorback

UNLEASH THE DARKNESS :: Seattle :: Central City+
Sauter vers: