Partagez | 
 

 Walking down the sewers... || Ft. Melody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ALIAS : Une seule personne m'appelle Jedediah, c'est ma mère. Pour le reste du monde c'est Coleman, ou alors Jed. Monseigneur pour les intimes.
ÂGE : Je te regarde du haut de mes 32 ans et j'ai mal au dos.
OCCUPATION : Agent du MCPD, parce que j'aime tellement me faire traiter de traître une fois de temps en temps.

AFFINITÉ : Je suis un enfant de l'ombre et je porte mes lunettes de soleil avec classe. Qu'est-ce que tu dis de ça!
POUVOIRS : Manipulation météorologie Je suis capable de commander aux éléments, d'invoquer les vents, la pluie ou le brouillard. Entre autres choses. J'évite de générer de trop grosses perturbations car je risquerais d'y rester... et aussi et surtout parce que j'ai tendance à perdre le contrôle quand ça arrive. Je prend mon pied, alors j'essaye de rester sage.

THÈME : Firewall - Les Frictions


COULEUR RP : #BD4848
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CREDIT : Ectra
MESSAGES : 467
POINTS : 1569
DATE D'INSCRIPTION : 19/10/2016


MessageSujet: Walking down the sewers... || Ft. Melody   07.06.17 17:37

Walking down the sewers...
Ft. Melody Anderson


Lorsqu'on m'avait appelé pour m'annoncer la découverte d'un nouveau cadavre, j'avais soupiré d'agacement. Contre eux, lui, moi-même... Ne pas attendre un mort était une chose, mais savoir que dans la matinée, tous les jours, on allait appeler pour me dire qu'un corps avait été retrouvé alors que j'aurais pu y faire quelque chose, c'était bouffant.

Depuis le rituel de la forêt, c'était la quatrième cadavre qu'on reportait. Le quatrième rituel. D'abord la jeune femme de la forêt. Puis l'autre jeune femme retrouvée sur le toit de l'un des grattes-ciel du centre ville. Et finalement la veille, le jeune homme dans cet entrepôt incendié, retrouvé par les pompiers durant leur intervention, suspendu au dessus de l'autel rituel, zone de rituel délimitée par une cercle invisible qui l'avait protégé du feu.

Ce matin-là, on m'avait appelé pour m'annoncer la découverte d'un nouveau corps, d'une nouvelle scène de rituel. Une nouvelle scène de crime. Lorsque j'avais eu les détails, j'avais contacté Allen. Si James refusait de l'écouter, j'avais été malin de lui accorder une chance puisque ce qu'elle avait prédis était entrain de se passer. Un corps, chaque nuit, de quoi me rendre fou.

Lorsque j'étais arrivé à l'entrée technique des égouts, une grande porte en métal forgé, elle était déjà là. - Déjà sur place? Vous étiez pas loin ou quoi? - Les officiers eux étaient au boulot depuis un moment déjà, premiers sur place lorsque les ouvriers avaient appelé pour signaler leur funeste découverte. - Tenez. - Je lui tendais une lampe torche, plutôt pressé d'entré là-dedans. Par le grand soleil qui surplombait la ville, j'étais bien content de pouvoir m'enfoncer dans les égouts, même si l'odeur n'était pas des plus ragoutantes.

« Y'en a pour un petit moment de marche, ils ont trouvé ça à un embranchement de canalisation. » - Nous avais dis l'officier qui allait nous conduire sur les lieux. Moi ça m'allait mais à la tronche qu'Allen tirait, elle était moins emballée. - Ça va?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Samantha Allen
ÂGE : 29 ans
OCCUPATION : Chercheuse au MCPD

AFFINITÉ : Air
POUVOIRS : Électrokinésie Ça fonctionne un peu comme une batterie. Au fil du temps, j'accumule l'électricité dans mon environnement sans pouvoir le contrôler. L'électricité statique présente dans l'air, l'alimentation des appareils que je touche... tout y passe. Autant dire que mon téléphone est presque toujours HS si je n'y prends pas garde.
Comme une batterie, je peux restituer l'énergie que j'ai accumulée. Soit sous forme d'éclairs que je peux générer au bout de mes doigts, soit en me déchargeant dans un objet que je touche. Dans ces cas là, mieux vaut ne pas se trouver dans ma ligne de mire, ça peut faire du dégât. Sauf si vous êtes mon téléphone, auquel cas, ça pourra vous redonner un peu d’énergie.

THÈME : The end of the world - Skeeter Davis
COULEUR RP : #757585
AVATAR : Tuppence Middleton
CREDIT : Sevy
MESSAGES : 27
POINTS : 579
DATE D'INSCRIPTION : 22/05/2017


MessageSujet: Re: Walking down the sewers... || Ft. Melody   07.06.17 18:47


J’attends que mon troisième gobelet de café soit rempli par la machine lorsque mon portable sonne. Avant même de le sortir de ma poche, je sais déjà que c’est un appel de l’inspecteur Coleman. Ça ne peut-être que lui. Et comme je le devine en décrochant, c’est pour m’annoncer la découverte du quatrième corps. Je soupire intérieurement en raccrochant et attrape mon gobelet de café plein dans la machine. Comme les trois précédents, je le renverse dans le thermos que je trimballe avec moi depuis trois jours.

Je n’arrive plus à dormir depuis que les rituels ont commencé. Cette nuit, je n’ai même pas pris la peine de rentrer chez moi. Je suis restée ici, à travailler, pour essayer de trouver ce qui m’aurait échappé. Ça n’a rien donné évidemment, sinon je n’aurais pas eu ce coup de téléphone à l’instant. Heureusement, je ne marque pas trop la fatigue, alors même si je suis épuisée, c’est à peine si on devine des cernes sous mes yeux. Je ferme soigneusement mon thermos et au lieu de prendre la direction de mon bureau, je descends directement vers le parking pour me rendre à l’endroit que l’inspecteur m’a indiqué.

Les égouts. Je dois reconnaitre que je ne suis pas pressée de m’y rendre. Pourtant, sur ma moto il ne me faut pas longtemps pour traverser la ville. Enfin moins de temps que l’inspecteur Coleman en tous cas puisqu’il n’est pas encore arrivé quand j’arrive. J’en profite pour prendre un peu de café de mon thermos en attendant, plus pour me donner du courage que pour me tenir éveillée.

Je le vois se garer bien trop tôt à mon goût. Je ne relève même pas lorsqu’il souligne mon arrivée rapide. Je me contente de prendre la lampe torche sans un mot. Je suis bien trop occupée à contenir l’angoisse qui commence à s’emparer de moi rien qu’à l’idée de descendre là-dessous. Un petit moment de marche. Les mots de l’officier résonnent dans mon crâne.

- Ça va ?

La question vient de Coleman. Visiblement, je ne cache pas aussi bien mon malaise que je le voudrais. Mais qu’est-ce que je pourrais répondre ? Désolée, je suis une sorcière de l’air. Même en hiver j’ai toujours une fenêtre ouverte, je ne prends jamais le métro et je me déplace en moto pour éviter d’avoir à m’enfermer dans l’habitacle d’une voiture et rien qu’à l’idée de descendre là-dedans avec pour seule source d’air les émanations des déchets de la ville j’ai la tête qui tourne ? Non, je ne peux pas répondre ça. Je ne dois pas répondre ça. Alors je tente d’afficher un sourire forcé et je mens.

- Oui, oui. Ça va.

L’officier qui nous sert de guide entre le premier et nous le suivons. Très vite  les couloirs deviennent trop étroits pour nous permettre d’avancer de front et je me retrouve à fermer la marche. À mesure qu’on s’enfonce à l’intérieur et que les murs se rapprochent, ma respiration se fait plus difficile et je sens les battements de mon cœur s’accélérer. J’ai l’impression d’étouffer et au bout d’un moment, des tâches noires commencent à danser devant mes yeux. Mais je continue d’avancer malgré mes jambes qui tremblent. De ma main libre, je me tiens à la paroi à côté de moi pour éviter de perdre l’équilibre et j’applique toute ma concentration à mettre un pied devant l’autre.

Enfin, après un temps qui m’a semblé une éternité, on débouche dans une petite salle à l’embranchement de plusieurs galeries. À travers ma vision trouble, je vois les éléments trop familiers du rituel. J’ai chaud et froid en même temps. Je suis presque sure que toute couleur a déserté mon visage en sueur. N’ayant plus de paroi à laquelle m’appuyer en entrant dans la salle, je vacille et me retiens à ce que j’ai à portée main : le bras de l’inspecteur Coleman que j’agrippe pour ne pas tomber.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Une seule personne m'appelle Jedediah, c'est ma mère. Pour le reste du monde c'est Coleman, ou alors Jed. Monseigneur pour les intimes.
ÂGE : Je te regarde du haut de mes 32 ans et j'ai mal au dos.
OCCUPATION : Agent du MCPD, parce que j'aime tellement me faire traiter de traître une fois de temps en temps.

AFFINITÉ : Je suis un enfant de l'ombre et je porte mes lunettes de soleil avec classe. Qu'est-ce que tu dis de ça!
POUVOIRS : Manipulation météorologie Je suis capable de commander aux éléments, d'invoquer les vents, la pluie ou le brouillard. Entre autres choses. J'évite de générer de trop grosses perturbations car je risquerais d'y rester... et aussi et surtout parce que j'ai tendance à perdre le contrôle quand ça arrive. Je prend mon pied, alors j'essaye de rester sage.

THÈME : Firewall - Les Frictions


COULEUR RP : #BD4848
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CREDIT : Ectra
MESSAGES : 467
POINTS : 1569
DATE D'INSCRIPTION : 19/10/2016


MessageSujet: Re: Walking down the sewers... || Ft. Melody   07.06.17 22:51

Walking down the sewers...
Ft. Melody Anderson


Le trajet dans les égouts était loin d'être plaisant. Long, malodorant, humide et chaud... Au moins il faisait sombre et ça m'aidait à supporter. Je suivais l'officier qui nous guidait tout en nous expliquant vers quoi on se dirigeait et je le laissais poursuivre, sans lui dire à quel point on était familier avec ces rituels, parce que j'avais pas envie de parler. Lorsque j'avais demandé à Allen si ça allait, elle m'avait dit oui. Elle l'avait dit et je l'avais cru, parce que j'avais pas plus de raison que ça de pas la croire. Après tout, les égouts ça n’intéresse personne alors pourquoi serait-elle joyeuse d'y aller? J'étais peut être maso tout simplement.

Lorsqu'on arrivait enfin à l'intersection, je découvrais un espace bien plus large avec trois tunnels de la même largeur que le premier. Au centre se trouvait une caisse en bois retournée, autel du rituel, et au dessus je pouvais observer ce jeune homme, suspendu avec les cordes comme tous les autres, la gorge tranchée, vidé de son sang. J'avais soupiré en le voyant avant de sentir une pression sur mon bras et de tourner la tête, rattrapant la blonde par réflexe. - Ooh doucement. - Est-ce que c'était l'éclairage artificiel? Ou est-ce qu'elle était plus pâle que d'habitude?

Je remarquais aussitôt qu'elle manquait d'air et la soutenait un peu plus fortement pour lui éviter de s'effondrer, je pouvais sentir ses jambesflancher. Utilisant mes pouvoirs, je forçais une légère brise dans les tunnels, une brise fraîche et pure, assez forte pour être ressentie mais pas assez pour gêner les preuves et le travail des autres. - Là, respirez profondément, ça va passer.. - Même à moi cette brise faisait du bien et tout les autres ne semblaient pas s'en plaindre non plus. Je la tenais debout pour lui éviter de devoir s'asseoir par terre même si je me doutais que si elle était prise de vertige, ce serait la seule solution. - Ça va mieux?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Samantha Allen
ÂGE : 29 ans
OCCUPATION : Chercheuse au MCPD

AFFINITÉ : Air
POUVOIRS : Électrokinésie Ça fonctionne un peu comme une batterie. Au fil du temps, j'accumule l'électricité dans mon environnement sans pouvoir le contrôler. L'électricité statique présente dans l'air, l'alimentation des appareils que je touche... tout y passe. Autant dire que mon téléphone est presque toujours HS si je n'y prends pas garde.
Comme une batterie, je peux restituer l'énergie que j'ai accumulée. Soit sous forme d'éclairs que je peux générer au bout de mes doigts, soit en me déchargeant dans un objet que je touche. Dans ces cas là, mieux vaut ne pas se trouver dans ma ligne de mire, ça peut faire du dégât. Sauf si vous êtes mon téléphone, auquel cas, ça pourra vous redonner un peu d’énergie.

THÈME : The end of the world - Skeeter Davis
COULEUR RP : #757585
AVATAR : Tuppence Middleton
CREDIT : Sevy
MESSAGES : 27
POINTS : 579
DATE D'INSCRIPTION : 22/05/2017


MessageSujet: Re: Walking down the sewers... || Ft. Melody   07.06.17 23:43


Je crois que je dois remercier les réflexes de Coleman de ne pas avoir terminé dans la couche épaisse de saleté qui recouvre le sol. Enfin je crois. J’ai bien trop la tête qui tourne pour vraiment analyser tout ce qui se passe autour de moi. J’entends qu’il me parle, mais sa voix résonne dans ma tête sans que je parvienne à saisir le sens de ses paroles.

Pourtant, j’ai l’impression que le brouillard se dissipe peu à peu. J’ai toujours cette sensation d’avoir la poitrine compressée dans un étau, mais je commence à y voir plus clair et les sons redeviennent plus normaux. Je sens un peu d’air frais, ça me fait du bien. Je parviens à reprendre légèrement le dessus sur l’angoisse et à réfléchir un peu mieux.

- Ça va mieux ?

La question vient de Coleman. Je ne la comprends pas tout de suite. Il n’a rien fait de spécial… Une mèche de mes cheveux s’agite légèrement, portée par la brise. Ça n’a rien de naturel. Mon regard croise celui de Coleman et s’y plante comme pour le sonder. Est-ce que ça vient de lui ? Oui, ça vient forcément de lui, il ne me poserait pas cette question sinon. Et puis personne d’autre ne semble avoir remarqué mon malaise. Ça ne peut signifier qu’une seule chose. Dommage, je commençais à l’apprécier…

Gardant l’appui qu’il m’offre, je fais de mon mieux pour me redresser. Je suis loin de me sentir bien, mais je ne dois pas y penser. La raison de notre présence ici est bien plus importante que ma claustrophobie. Le souffle encore court, je m’efforce de prendre sur moi pour répondre.

- Ça va aller. Je dois étudier le rituel.
- Vous êtes sûre ?

Je hoche la tête et fais quelques pas vers l’autel mais sans trop m’éloigner de lui. On ne sait jamais.

- Oui, merci.

Je m’efforce de me concentrer sur mon travail pour ne pas penser à mon malaise et pouvoir faire ce que j’ai à faire ici jusqu’au bout. Je ne tiens pas à avoir à revenir et je veux sortir de cet endroit au plus vite. Pourtant j’ai l’impression de fonctionner au ralenti. Il ne me faut pas longtemps pour constater que tous les éléments du rituel sont bien présents comme les fois précédentes, mais il me semble que chaque geste, chaque pas me demande un effort considérable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Une seule personne m'appelle Jedediah, c'est ma mère. Pour le reste du monde c'est Coleman, ou alors Jed. Monseigneur pour les intimes.
ÂGE : Je te regarde du haut de mes 32 ans et j'ai mal au dos.
OCCUPATION : Agent du MCPD, parce que j'aime tellement me faire traiter de traître une fois de temps en temps.

AFFINITÉ : Je suis un enfant de l'ombre et je porte mes lunettes de soleil avec classe. Qu'est-ce que tu dis de ça!
POUVOIRS : Manipulation météorologie Je suis capable de commander aux éléments, d'invoquer les vents, la pluie ou le brouillard. Entre autres choses. J'évite de générer de trop grosses perturbations car je risquerais d'y rester... et aussi et surtout parce que j'ai tendance à perdre le contrôle quand ça arrive. Je prend mon pied, alors j'essaye de rester sage.

THÈME : Firewall - Les Frictions


COULEUR RP : #BD4848
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CREDIT : Ectra
MESSAGES : 467
POINTS : 1569
DATE D'INSCRIPTION : 19/10/2016


MessageSujet: Re: Walking down the sewers... || Ft. Melody   12.06.17 21:51

Walking down the sewers...
Ft. Melody Anderson


« Oui, merci. » - Je la regardais s'éloigner pour retourner au travail et croisais les bras. C'était une véritable tête de mule cette fille et je restais à proximité au cas où elle flanche à nouveau mais aussi pour la garder à l’œil. Je n'avais jamais rencontré de claustrophobe naturel même si je savais qu'une crise pouvait ressembler à ça. Elle pouvait aussi bien avoir mangé un truc pas bon avant de venir, ou avoir eu une faiblesse à cause de la chaleur étouffante ou de l'odeur dégoûtante. Ou alors c'était autre chose. Une autre chose qui sur le coup ne me frappait pas, trop improbable, mais qui se mouvait dans le fond de mes pensées.

Je profitais qu'elle étudie le rituel pour moi-même y jeter un œil. Tout semble similaire. L'autel au centre, le corps suspendu, les cordes ensorcelées et la gorge tranchée. Cette fois ce n'était pas un atamé mais une simple dague... Mais quelle importance, le travail était tout de même fait. Et là encore, je ne voyais aucune trace de sang, autre que les lignes dessinées. Je me penchais légèrement sur l'autel pour en observer les stigmates et repérer les symboles. Encore des symboles, différents.

Je tournais la tête vers Allen, laissant la brise continuer doucement de souffler, et l'interpellais. - Quelque chose de nouveau de votre côté? Les symboles de l'autel ont encore changé. - Sous entendu "de quoi ça cause?". Après tout, si c'était la seule chose qui changeait vraiment à chaque fois, c'était peut être la seule chose qui pouvait nous aider à trouver le suivant avant que ce ne soit trop tard... Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Samantha Allen
ÂGE : 29 ans
OCCUPATION : Chercheuse au MCPD

AFFINITÉ : Air
POUVOIRS : Électrokinésie Ça fonctionne un peu comme une batterie. Au fil du temps, j'accumule l'électricité dans mon environnement sans pouvoir le contrôler. L'électricité statique présente dans l'air, l'alimentation des appareils que je touche... tout y passe. Autant dire que mon téléphone est presque toujours HS si je n'y prends pas garde.
Comme une batterie, je peux restituer l'énergie que j'ai accumulée. Soit sous forme d'éclairs que je peux générer au bout de mes doigts, soit en me déchargeant dans un objet que je touche. Dans ces cas là, mieux vaut ne pas se trouver dans ma ligne de mire, ça peut faire du dégât. Sauf si vous êtes mon téléphone, auquel cas, ça pourra vous redonner un peu d’énergie.

THÈME : The end of the world - Skeeter Davis
COULEUR RP : #757585
AVATAR : Tuppence Middleton
CREDIT : Sevy
MESSAGES : 27
POINTS : 579
DATE D'INSCRIPTION : 22/05/2017


MessageSujet: Re: Walking down the sewers... || Ft. Melody   12.06.17 23:38


Alors que je fais de mon mieux pour étudier chaque aspect du rituel pour trouver le moindre indice qui me permettrait d’empêcher le prochain sacrifice, j’entends Coleman me poser une question. Il me faut un petit instant pour comprendre le sens de ses paroles. Malgré la légère brise qui me permet de tenir le coup, je n’arrive pas à me débarrasser de cette sensation d’oppression et la question la plus simple me demande réflexion. Mais en le voyant désigner les symboles disposés en triangle, je finis par comprendre de quoi il parle et je viens près de lui.

- Ils ne sont pas si différents en fait.

Je montre les deux premiers symboles, déjà vus sur les rituels précédents.

- Il y a toujours le Sang et la Mort.

Je finis par le troisième, spécifique à cette scène de crime celui-ci.

- Celui-là, c’est l’Ombre. Ça explique qu’on se trouve ici.

Je marque une légère hésitation avant de demander.

- C’est votre élément n’est-ce pas ?
- Oui. Et ?

Je secoue légèrement la tête. Je n’aurais pas dû poser la question puisque je connaissais déjà la réponse.

- Simple curiosité. Désolée, c’était déplacé.
- Pas grave.

Laissant là le sujet, je balaie la pièce d’un regard circulaire avant de déclarer.

- On devrait sortir. On n’apprendra rien de plus et je n’arrive pas à réfléchir ici.

J’ignore s’il partage mon avis ou s’il a pitié de moi, mais Coleman me fait signe de passer devant pendant qu’il règle deux ou trois choses avec les officiers présents sur place. Même s’il me reste encore du chemin à parcourir dans ces tunnels, je suis soulagée d’en voir la fin. L’officier qui nous a servi de guide à l’aller m’accompagne sur le chemin du retour. Je le suis sans un mot, mobilisant toute ma concentration pour ne pas flancher à nouveau.

Ce n’est qu’une fois à l’air libre que je peux enfin respirer normalement. Je m’assois sur un muret près de la sortie et je prends de grandes bouffées d’air frais, comme pour compenser tout l’air qui m’a manqué là-dessous. J’y vois plus clair à présent et lorsque Coleman sort à son tour, j’ai un peu plus d’informations à lui donner. Il s’approche de moi pour déclarer.

- C’est bon, j’ai réglé les détails avec les autres.

Je hoche la tête tout en sortant de ma poche un paquet de cigarettes. Je fais un geste vers Coleman pour lui en offrir une mais il la décline et je me contente d’en allumer une pour moi. À vrai dire, le tabac ne m’apporte pas grand-chose, mais le geste me détend. Et après l’expérience que je viens de vivre, j’en ai bien besoin.

- Je pense que le prochain élément sera la Lumière.

Je prends une nouvelle bouffée de ma cigarette avant d’expliquer ma théorie.

- On a eu la Terre, l’Air et le Feu. Cette nuit, ça aurait pu être l’Eau pour compléter les quatre éléments physiques. Comme le sorcier n’a pas procédé ainsi, ça signifie que l’Eau sera le dernier. Il servira à symboliser une forme de naissance, le début de quelque chose après toute cette préparation. Ce qui veut dire qu’il nous reste la Lumière et l’Énergie avant. L’Ombre et la Lumière ont toujours été intimement liés. Il ne les séparera pas. Donc je suis presque sure que les prochains sacrifices seront dans cet ordre : la Lumière, l’Énergie et enfin l’Eau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ALIAS : Une seule personne m'appelle Jedediah, c'est ma mère. Pour le reste du monde c'est Coleman, ou alors Jed. Monseigneur pour les intimes.
ÂGE : Je te regarde du haut de mes 32 ans et j'ai mal au dos.
OCCUPATION : Agent du MCPD, parce que j'aime tellement me faire traiter de traître une fois de temps en temps.

AFFINITÉ : Je suis un enfant de l'ombre et je porte mes lunettes de soleil avec classe. Qu'est-ce que tu dis de ça!
POUVOIRS : Manipulation météorologie Je suis capable de commander aux éléments, d'invoquer les vents, la pluie ou le brouillard. Entre autres choses. J'évite de générer de trop grosses perturbations car je risquerais d'y rester... et aussi et surtout parce que j'ai tendance à perdre le contrôle quand ça arrive. Je prend mon pied, alors j'essaye de rester sage.

THÈME : Firewall - Les Frictions


COULEUR RP : #BD4848
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CREDIT : Ectra
MESSAGES : 467
POINTS : 1569
DATE D'INSCRIPTION : 19/10/2016


MessageSujet: Re: Walking down the sewers... || Ft. Melody   13.06.17 14:42

Walking down the sewers...
Ft. Melody Anderson


Je laissais Allen se diriger vers la sortie, ne débattant pas plus sur ce qu'on voyait là. Il n'y avait pas grand chose à en apprendre et je voyais bien à son teint trop pâle qu'il valait mieux qu'elle sorte prendre l'air. Je lui avais fais signe de passer devant avant d'aller m'entretenir avec le responsable sur place pour m'assurer du bon déroulement des opérations. Tout devait être photographié puis empaqueté et sécurisé avant d'être envoyé au MCPD pour étude et analyse. L'homme savait la procédure mais je préférer être sûr. Le corps quand à lui serait détaché puis envoyé à la morgue pour autopsie, comme tous les autres. On avait eu beau dépêcher deux médecins légistes de plus pour la tâche, le travail était trop lent et les sacrifices trop rapides.

Je m'étais finalement retrouvé dans les tunnels et avait, malheureusement pour eux, cessé d'approvisionner en air frais à la minute où je m'étais esquivé de ce tombeau. Une fois passée la grille de fer rouillé, j'avais repéré Allen et m'était dirigé vers elle. D'un geste de la main j'avais refuser sa clope. - « Je pense que le prochain élément sera la Lumière. » - J'avais froncé les sourcils mais elle expliquait déjà son raisonnement et j’acquiesçais. Ça semblait logique en effet. - C'est bien beau mais ça nous dis pas où sera perpétré le prochain sacrifice. Je suppose que trouver un endroit illuminé en pleine nuit ça devrait pas être bien compliqué... - Ou si. Après tout la majorité des lieux publics étaient illuminés la nuit mais d'une simple intuition, j'avais le sentiment que ce serait trop simple.

« Je n'ai aucune idée de l'endroit où ça peut se passer. Mais il va falloir trouver avant ce soir. » - Ouais... Je vais aller au centre des archives, voir si je peux trouver une liste de bâtiments qui pourraient coller à ça. C'est peut être un coup dans l'eau mais faut bien tenter quelque chose. - « Vous voulez que je vous accompagne ? » - Non, non. Je vais ramener tout ça au QG. - « Bien. » - J'acquiesçais avant de me retourner vers ma voiture, la voyant du coin de l’œil écraser sa cigarette pour se diriger elle-même vers sa moto. On allait avoir du pain sur la planche. La ville en elle-même était déjà grande mais cet enfoiré ne s'arrêtait même pas à ses frontières... La vrai question c'était "qui va mourir ce soir?".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Walking down the sewers... || Ft. Melody   

Revenir en haut Aller en bas
 
Walking down the sewers... || Ft. Melody
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» I'm walking away ... ▬ Doryan
» The Walking Dead
» THE WALKING DEAD RPG
» The Walking Dead

UNLEASH THE DARKNESS :: Seattle :: North End+
Sauter vers: